#CinéWE : “La forêt de mon père”

“La forêt de mon père”, un film bientôt en salles qui veut secouer de gros tabous sur la maladie mentale.

france 3

Jimmy grimpe aux arbres avec Gina, sa fille de quinze ans. Depuis toujours, il est un père étrange et un peu décalé. Il est bûcheron et au chômage. Il a été licencié, car il a décidé de ne plus élaguer les arbres, afin de ne pas les faire souffrir. “Il est dans son monde. Dans la forêt, il n’y a pas de jugement et Jimmy a compris le sens de la vie, malgré ce que cela peut dégager ou déclencher dans sa famille et sur les autres”, explique Alban Lenoir, l’acteur qui interprète Jimmy.

Les maladies mentales, un tabou rarement décrit au cinéma

Car petit à petit, insidieusement, ce père un peu marginal va perdre les pédales, sous le regard de sa femme et de ses trois enfants. Cette histoire, c’est celle de la maladie mentale, qui surgit brusquement dans l’intimité familiale, c’est un tabou rarement décrit au cinéma. C’est aussi à travers Gina, la jeune héroïne, l’histoire de la réalisatrice et de son enfance.

Le JT
Les autres sujets du JT
“La forêt de mon père”, un film bientôt en salles qui veut secouer de gros tabous sur la maladie mentale.
“La forêt de mon père”, un film bientôt en salles qui veut secouer de gros tabous sur la maladie mentale. (france 3)