"Maria rêve", une comédie romantique sur l’émancipation des femmes quinquagénaires, portée par Karin Viard

Publié Mis à jour
Cinéma : Maria rêve, une comédie romantique sur l’émancipation des femmes quinquagénaires
Article rédigé par
A.-M. Revol, S. Thiebaut, G. Gheorghita, D. Chevalier - France 3
France Télévisions

Le film "Maria rêve" de Lauriane Escaffre et Yvo Muller est dans les salles ce mercredi 28 septembre. Il raconte l’histoire d'une agente d’entretien réservée et maladroite, incarnée par Karin Viard, dont la vie change grâce à une rencontre.

Et si rejoindre le bataillon des agents d’entretien de l’École des Beaux-Arts avait le pouvoir de faire basculer une vie ? Dans ce lieu de création, Maria - une femme timide, dévouée et complexée - va se laisser gagner par un vent de liberté. "C’est quelqu’un qui ne se connaît pas, qui ne connaît pas son audace. Je pense que comme tous les gens extrêmement gentils, elle a sans doute été abusée par les autres et surtout elle a laissé les autres la définir", explique la comédienne Karin Viard, qui l’incarne.

Une comédie romantique

Grâce aux élèves, Maria se détache des préjugés de sa condition et elle s’autorise à aimer Hubert, le gardien de l’école bourru et fantasque. Maria rêve est donc une comédie romantique sur l’émancipation des femmes arrivées à la mi-temps de leur vie. "On a choisi un personnage féminin de 50 ans parce que les femmes, passés 50 ans, sont beaucoup moins représentées à l’écran", explique Yvo Muller, coscénariste et coréalisateur.

Ce à quoi renchérit Lauriane Escaffre, coscénariste et coréalisatrice : "C’est aberrant, c’est hallucinant. C’est justement une période où les femmes, selon nous, sont en pleine possession de toute leur puissance." Le film, empli de tendresse et de poésie, est dédié à toutes les invisibles qui aspirent à accomplir leurs rêves.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.