"Les gens ne savent pas peut être" en tournage dans les Vosges

"Les gens ne savent pas peut être" en tournage dans les Vosges
"Les gens ne savent pas peut être" en tournage dans les Vosges (Culturebox)

Ne vous fiez pas à la quiétude des forêts vosgiennes. Il s'y trame parfois les drames les plus violents, en tout cas d'après Roland Edzard qui a choisi d'en faire le décor de son premier long métrage de fiction. Dans "Les gens ne savent pas peut-être" dont le tournage s'achève fin novembre 2009, deux familles se déchirent fusil à la main. Entre thriller et western, ce film laisse s'exprimer la sauvagerie de la nature et la violence des hommes, des thèmes rarement explorés par le cinéma français. Figurent notamment au casting : Thierry Frémont, Carlo Brandt et Franck Falise.

Roland Edzard se lance à 29 ans, dans un pari ambitieux cinq ans après son court-métrage "La Plaine", récompensé au festival Premiers Plans et lauréat du 3ème prix Cinéfondation au festival de Cannes. En tant que réalisateur et scénariste, il y relate une dispute entre un père et son fils. Le propos est là encore très réaliste et le décor, omniprésent : une zone d'habitation en construction à la campagne.
Un an plus tard, Roland Edzard signe un nouveau court-métrage : "Yeux" dans lequel deux femmes se scrutent et s'épient jusqu'à se confondre totalement.

> Retrouvez sur France 3 Alsace les Carnets de Tournage du long métrage "Les gens ne savent pas peut-être"