Portrait de Martin Scorsese, le cinéaste des projets démesurés et des têtes d'affiche

Une équipe de France 2 revient ce samedi soir sur le parcours du cinéaste Martin Scorsese.

FRANCE 2

Une réplique, un personnage, un film, "Taxi driver" et son jeune réalisateur qui allait définitivement imposer son nom dans la nuit américaine. En 50 ans, Martin Scorsese n'a pas seulement raconté la fascination des Américains pour les violences ou l'illégalité, il s'est aussi raconté lui-même. L'histoire d'un gosse des rues devenu une institution. L'histoire d'un enfant asthmatique qui hésitait entre devenir prêtre ou voyou.

De la rue à la gloire

Comme le gamin des Affranchis, Martin Scorsese regarde par la fenêtre de l'immeuble de Little Italy où il grandit. Il observe les règlements de comptes et les processions religieuses. Très vite, il se réfugie au cinéma. C'est à la fac de New York qu'il apprend à filmer. Plus proche de la Nouvelle vague française que des canons hollywoodiens, il peine longtemps à s'imposer. Et si Martin Scorsese est resté fidèle à la ville de ses parents, New York, il s'est très vite trouvé un frère de cinéma : Robert de Niro, qui gravira avec lui les marches de la gloire. Quand on regarde sa filmographie, les stars avec lesquelles il travaille, difficile d'imaginer les soubresauts de la carrière et les doutes de l'homme. Martin Scorsese est devenu le cinéaste des projets démesurés et des têtes d'affiche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le réalisateur américain Martin Scorsese, le 25 janvier 2014. 
Le réalisateur américain Martin Scorsese, le 25 janvier 2014.  (ALBERTO E. RODRIGUEZ / GETTY IMAGES / AFP)