Pas-de-Calais : une petite salle de cinéma tire son épingle du jeu

Un petit cinéma a été installé dans une ancienne chapelle à Saint-Pol-sur-Ternoise dans le Pas-de-Calais. Une salle unique repérée par les plus grands. Le directeur vient d'être nommé exploitant de l'année. 

FRANCE 2

Le cinéma Le Regency a déroulé le tapis rouge ce matin-là pour des visiteurs particuliers. S'il est un petit cinéma, il sait recevoir avec faste. Le cinéma attend l'auteur du dessin animé Kirikou. Le Français Michel Ocelot vient présenter son nouveau film Dilili à Paris. Les 140 fauteuils de la salle seront occupés par des écoliers et leurs maîtres. Une séance en avant-première, une semaine avant la sortie nationale. Michel Ocelot a volontiers accepté de faire étape dans cette petite salle.

18 films d'art et d'essai chaque semaine

"C'est aux petites villes et aux petits cinémas que je dois mon existence. Le succès de Kirikou est dû à ces établissements", assure le réalisateur. Après la projection de Dilili à Paris, les élèves vont pouvoir poser toutes leurs questions à l'auteur. Les élèves comme leurs maîtres y ont trouvé leur compte. Mais Le Regency ne se contente pas d'organiser des avant-premières. Le cinéma n'a qu'un écran et il faut l'occuper. Saint-Pol-sur-Ternoise (Pas-de-Calais) est une ville de 5 200 habitants à 20 minutes d'une plus grande ville et de son multiplex de 12 salles. La concurrence est rude, mais sur son écran unique, Le Regency propose chaque semaine 18 films d'art et d'essai pour un prix concurrentiel de 6,50 euros la place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une salle de cinéma à Lyon, en décembre 2011. (Photo d\'illustration)
Une salle de cinéma à Lyon, en décembre 2011. (Photo d'illustration) (MAXPPP)