VIDEOS. #MeToo, hommage aux immigrés... Les meilleures séquences à revoir des Oscars 2018

La 90e cérémonie des Oscars a fait la part belle au cinéma hollywoodien, dans la nuit de dimanche à lundi, mais a été aussi l'occasion de faire passer des messages.

L\'actrice Frances McDormand, récompensée, a fait se lever et applaudir toutes les femmes de la salle, lors de la cérémonie des Oscars à Hollywood, le 4 mars 2018.
L'actrice Frances McDormand, récompensée, a fait se lever et applaudir toutes les femmes de la salle, lors de la cérémonie des Oscars à Hollywood, le 4 mars 2018. (MARK RALSTON / AFP)

Une 90e cérémonie politique. Les Oscars 2018, décernés dimanche 4 mars à Hollywood, ont été largement marqués par le mouvement #MeToo, né dans le sillage de l'affaire Weinstein. Plusieurs discours ont aussi fait honneur aux immigrés dans l'Amérique de Donald Trump. Franceinfo revient sur les moments fors de la soirée.

Des victimes de Weinstein représentent le mouvement #MeToo

Six mois après le début de l'affaire Weinsteinle présentateur de la soirée, Jimmy Kimmel, a consacré un long passage de son monologue à ce scandale.

Puis, une vidéo a été diffusée en soutien au mouvement #MeToo. La séquence a été présentée par Ashley Judd, Salma Hayek et Annabella Sciorra, trois actrices qui ont été harcelées sexuellement et menacées par le producteur Harvey Weinstein.

En préambule, les trois actrices ont prononcé un discours engagé : "Les changements auxquels nous assistons sont guidés par le son puissant de nouvelles voix, de voix différentes, de nos voix, qui se rejoignent dans un puissant refrain qui finit par dire que le temps s'est écoulé (#TimesUp). (...) Et nous travaillons ensemble pour nous assurer que les 90 prochaines années favoriseront des possibilités illimitées d'égalité, de diversité, d'inclusion et d'intersectionnalité."

Frances McDormand fait se lever et applaudir toutes les femmes de la salle

L'actrice Frances McDormand, récomposée par l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans 3 Billboards, Les panneaux de la vengeance, a demandé à toutes les femmes professionnelles d'Hollywood dans la salle de se lever, suscitant un moment d'émotion dans le public. Elle a également appelé les hommes d'Hollywood a s'intéresser aux projets portés par des femmes.

Deux actrices remettent l'Oscar du meilleur acteur

Jane Fonda, portant un badge Time's Up, l'association fondée par quelque 300 femmes influentes d'Hollywood pour défendre les victimes de harcèlement sexuel, et Helen Mirren ont été choises pour remettre la statuette du meilleur acteur. Elles ont évoqué les "changements entre les hommes et les femmes en privé et en public".

Guillermo del Toro et des acteurs rendent hommage aux immigrés 

Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur, le Mexicain Guillermo del Toro s'est présenté sur scène comme "un immigré". "Je trouve que la plus belle chose que produisent notre art et notre industrie, c'est d'effacer les lignes dans le sable, a-t-il déclaré. Nous devrions continuer à faire ça, quand le monde voudrait les faire plus profondes."

Auparavant, Lupita Nyong'o et Kumail Nanjiani, deux acteurs nés à l'étranger, ont envoyé une pique à la politique migratoire de Donald Trump, alors qu'ils remettaient l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. 

En jouant sur le mot "Dream"– rêve –, ils ont ainsi évoqué la situation des "Dreamers", ces jeunes sans-papiers que le président américain veut expulser. "Comme tout le monde dans cette salle, et tout le monde devant sa télévision à la maison, nous sommes des rêveurs. Nous avons grandi en rêvant de travailler un jour dans le milieu du cinéma. Les rêves sont les fondations d'Hollywood et les rêves sont les fondations de l'Amérique", ont-il déclaré.

Jimmy Kimmel et Gal Gadot font irruption dans une salle de cinéma

L'an dernier, Jimmy Kimmel avait amené des touristes dans la salle des Oscars. Cette fois, le présentateur de la cérémonie a amené des stars dans le cinéma voisin. L'idée : faire une surprise aux spectateurs et remercier ceux qui se rendent dans les salles obscures.

Les deux acteurs, auteurs d'une bourde en 2017, de retour

Lors de la cérémonie des Oscars en 2017, les acteurs Warren Beatty et Faye Dunaway avaient d'abord annoncé la victoire de La La Land, au lieu de Moonlight, car ils avaient reçu la mauvaise enveloppe.

"Quelle joie de vous revoir", ont-ils ironisé.

Jimmy Kimmel promet un jet ski pour le discours le plus court

Comment éviter des discours de remerciements trop longs ? Le maître de cérémonie a sa petite idée. "Je ne vous demande pas de faire un court discours, mais celui qui fera le discours le plus court rentrera avec un jet ski", a annoncé avec humour Jimmy Kimmel.

Le jet ski a finalement été remis à Phantom Thread, récompensé dans la catégorie meilleurs costumes.