Cet article date de plus de sept ans.

Politiques, figures du petit écran... Les "enfants de la télé" rendent hommage à Pierre Tchernia

L'homme de télévision est mort dans la nuit de vendredi à samedi, à l'âge de 88 ans.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
L'animateur Arthur et Pierre Tchernia sur le plateau des "Enfants de la télé", le 29 septembre 2003. (CHOGNARD ETIENNE / TF1 / SIPA)

Tous saluent la mémoire d'un géant de la télévision française. De nombreuses figures du petit et du grand écran, mais également des responsables politiques, ont rendu hommage samedi 8 octobre à Pierre Tchernia, mort dans la nuit à l'âge de 88 ans. Il était notamment connu pour avoir participé à la création du premier journal télévisé en 1949 avant d'animer plusieurs émissions devenues cultes, comme "La Boîte à sel", "L'Ami public numéro un" ou encore "Cinq colonnes à la Une".

"Il a rendu le grand public cinéphile"

Le monde du grand écran a salué la mémoire de celui qui avait animé "Monsieur Cinéma" sur l'ORTF, puis sur Antenne 2 jusqu'au début des années 1980. "La disparition de 'Monsieur Cinéma' met en tristesse la cinéphilie", a déclaré à l'AFP Gilles Jacob, ancien président du festival de Cannes. "Il a rendu le grand public cinéphile sans qu'il s'en aperçoive."

"Sa voix et sa silhouette étaient connues de tous, et chacun se sentait proche de ce grand homme de culture", a déclaré de son côté Frédérique Bredin, présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC). "Le cinéma perd l'un de ses plus brillants défenseurs."

"La mémoire vivante de la télévision"

Plusieurs responsables politiques ont également rendu hommage à Pierre Tchernia. Dans un communiqué, François Hollande a dit son respect envers celui qui "était la mémoire vivante de la télévision française" et un "homme de l’audiovisuel public, d’une télévision qui informe, qui éduque et qui divertit".

Manuel Valls a de son côté utilisé Twitter pour saluer un "pionnier", tandis que le maire de Lyon Gérard Colomb a indiqué qu'un hommage serait rendu à Pierre Tchernia dans sa ville à l'occasion de l'ouverture du Festival Lumière.

"Je lui dois la rédemption", déclare Arthur

C'est bien sûr chez les personnalités de la télévision que les éloges ont été les plus nombreux. Interrogé par RTL, Arthur, qui a longtemps animé "Les Enfants de la télé" en compagnie de Pierre "Magic" Tchernia, s'est déclaré "très ému et triste".

Je lui dois tout, quand personne ne voulait de moi, on a créé ensemble 'Les Enfants de la télé'. Je lui dois ma rédemption et ce que je suis aujourd'hui. C'était quelqu'un que j'admirais à la télé quand j'étais gamin et quelqu'un qui est devenu mon ami.

Arthur

à RTL

Sur Twitter, l'animateur Nikos Aliagas a salué le "papa de la télé", tandis que le fondateur de Canal+ Pierre Lescure a rendu hommage à celui qui "nous a appris la passion du cinéma" et la "connaissance pas pédante".

Enfin, Laurent Ruquier, qui a relancé au mois de septembre sur France 2 l'une des émissions emblématiques de Pierre Tchernia, "Mardi Cinéma", a indiqué sur franceinfo qu'il lui rendrait hommage lors du prochain numéro de l'émission, dont la diffusion est prévue en décembre.

Tous les enfants de la télé sont des enfants de Pierre Tchernia. Pas seulement de 'Mardi Cinéma', mais aussi 'L'Ami public numéro un', moi je regardais les extraits de dessins animés de Walt Disney que présentait Pierre Tchernia à chaque fin d'année, comme tous les enfants de ma génération.

Laurent Ruquier

à franceinfo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.