Cet article date de plus de six ans.

"Max et Lenny", un film touchant loin des clichés

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le réalisateur Fred Nicolas livre pour son premier long métrage une chronique amicale féminine sur fond de banlieue, à Marseille.

Loin des clichés sur la cité phocéenne, le jeune réalisateur a mis en image l'histoire d'une amitié féminine intense. Le film baptisé "Max et Lenny " est un voyage dans les quartiers sensibles de Marseille dont l'image est cantonnée aux faits divers. Jisca alias Max dans le film est une adolescente enjouée et Camélia joue le rôle de Lenny, une jeune femme solitaire avec le coeur brisé. Leur rencontre va les changer. "Le quotidien de Lenny, c'est beaucoup d’oisiveté, elle tourne un peu en rond, elle a arrêté l'école, elle guette pour son frère qui est dans le trafic de drogue", explique l'actrice.

Une jeunesse stigmatisée 

Lenny est perdue jusqu'à ce qu'elle croise sur son chemin Max, jeune lycéenne sans papier dont la mère vient d'être expulsée. "Max, c'est un peu le sauveur de Lenny, de sa détresse", explique, Jisca.
Avec ce premier long-métrage, le réalisateur Fred Nicolas avait envie de montrer l'entraide, la solidarité de cette jeunesse trop souvent stigmatisée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.