Cet article date de plus de huit ans.

"Les Garçons et Guillaume à table !” plébiscité au festival du film d'Angoulême

Le film de Guillaume Gallienne, adapté de son spectacle, avait déjà déclenché l’hilarité lors de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. Rebelote lors du festival du film francophone d’Angoulême, ou le premier long métrage du sociétaire de la Comédie française récolte le Valois d’or et du Public.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Guillaume Gallienne dans "Les garçons et Guillaume à table !"
 (Thierry Valletoux/Gaumont/Rectangle Productions/LGM Cinéma)
"Les Garçons et Guillaume, à table!" sortira le 20 novembre sur les écran de l’Hexagone. En attendant, le long métrage de Guillaume Gallienne fait rire les salles obscures où il est projeté. Ce mardi, lors de la divulgation des lauréats du 6e festival du film francophone d’Angoulême, il a reçu à la fois le Valois d'Or, et le Valois du public.

Le film du sociétaire de la Comédie française, a déjà été particulièrement bien accueilli à Cannes où il a reçu le Art Cinema Award et le Prix SCAD à la Quinzaine des réalisateurs. Il sera également récompensé du Prix Michel D'Ornano la semaine prochaine au 39e Festival du cinéma américain de Deauville. Il tire son argument de la propre enfance de l'auteur et acteur, dont c'est le premier long métrage en tant que réalisateur.

Largement autobiographique

Guillaume Gallienne est également l'auteur d'un one man show du même titre et sur le même thème. Le jury, présidé par Catherine Frot, a remis deux Valois de la mise en scène ex-aequo, à Isabelle Czajka pour "La Vie domestique" (France) et à Faouzi Bensaïdi pour "Mort à Vendre" (Belgique/France/Maroc).

Le Valois de la meilleure actrice va à Sara Forestier pour "Suzanne" (France) de Katell Quillévéré, et celui du meilleur acteur à Alexandre Landry dans "Gabrielle" (Canada) de Louise Archambault. Ce dernier film reçoit également le Valois Magelis, prix des étudiants du pôle image d'Angoulême. Enfin, le Valois René Laloux du court métrage est attribué à "Braise" de Hugo Frassetto. La sélection comptait comme chaque année dix longs-métrages.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.