Cet article date de plus de cinq ans.

"Le Redoutable" et bel hommage au jeune Jean-Luc Godard

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
le redoutable
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans Le Redoutable, Jean-Luc Godard revit sous les traits de Louis Garrel Mai-68, quand il vit une histoire d'amour tout en étant au cœur de l'agitation de l'époque.

De Jean-Luc Godard, on en a dit des choses : du cinéaste génial au révolutionnaire maoïste. Mais dans Le Redoutable, au cinéma à partir de mercredi 13 septembre, Godard est raconté au féminin. En 1966, le réalisateur rencontre une toute jeune femme qu'il va faire tourner dans son film La Chinoise. Anne Wiazemsky a vingt ans. Petite-fille de François Mauriac, ils vont s'aimer passionnément.

Godard plus vrai que nature

Des années plus tard, elle publiera le livre Un an après, dont est tiré le film réalisé par Michel Hazanavicius. On y découvre un Jean-Luc Godard fantasque plein d'humour. Le couple va traverser Mai-68 et vivre pleinement l'événement. Pour Jean-Luc Godard, battre le pavé parisien est une expérience grisante. Des amphis enfumés de La Sorbonne à l'annulation du Festival de Cannes, le film fait revivre tous ces moments importants avec un Godard plus vrai que nature. Très inventif, le film multiplie les clins d'œil à l'œuvre du cinéaste. Mais Godard se cherche politiquement et artistiquement. Anne Wiazemsky finira par se lasser, mais leur histoire d'amour méritait vraiment d'être racontée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.