Le film "Black Panther" confondu avec "La Planète des singes" : Allociné met en cause l'algorithme de Google

De nombreux internautes ont pointé du doigt une bourde raciste en cherchant le film  "Black Panther". Il pourrait s'agir d'un "Google bombing", une pratique qui consiste à modifier les résultats des moteurs de recherche.

Une affiche du film \"Black Panther\" qui sort sur les écrans en France, mercredi 14 février.
Une affiche du film "Black Panther" qui sort sur les écrans en France, mercredi 14 février. (MARVEL STUDIOS / WALT DISNEY PIC / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le résultat de la recherche Google était surprenant. De nombreux internautes ont dénoncé, samedi 10 et dimanche 11 février, ce qui s'apparentait à une bourde raciste du moteur de recherche. En cherchant une salle de cinéma pour le film Black Panther, qui sort mercredi, les internautes ont eu la mauvaise surprise de découvrir l'affiche du film, associé au site Allocine.fr, accompagné du titre "La Planète des singes : Suprématie" – une association d'idées très mal venue entre le casting afro-américain du blockbuster Marvel et les personnages simiesques du film de science-fiction sorti l’été dernier.

Interpellé sur Twitter notamment par la militante antiraciste Rokhaya Diallo, le site Allociné s'est défendu de toute mauvaise intention : "Ce problème est totalement indépendant de notre volonté. Il est lié à une reprise erronée par Google des informations présentes sur les fiches films Allociné. Nous continuons de faire en sorte que Google cesse ces affichages." De son côté, Google France a répondu que ses équipes étaient mobilisées pour traiter le problème et le corriger.

La pratique du "Google bombing"

Selon Libération, l'anomalie pourrait venir d'un "Google bombing". Il s'agit d'internautes qui se concertent en masse pour tromper volontairement l'algorithme de Google. Les plaisantins publient de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux et les forums pour tromper Google. Ils effectuent également des requêtes dans les moteurs de recherche en utilisant les deux expressions qu'ils veulent confondre. Le moteur de recherche s'adapte et associe peu à peu la page ciblée et l'expression choisie par ces internautes.

Dans l'histoire récente d'internet, de nombreux politiques ont été victimes de "Google bombing". La recherche de l'expression "Miserable failure" ("misérable échec") a par exemple longtemps donné en premier résultat la biographie de l'ancien président américain George W. Bush, puis celle de Barack Obama. En France, toujours selon Libération, l’expression "trou du cul" a longtemps renvoyé à Nicolas Sarkozy.