Le cinéma d'art et d'essai La Clef, dans le Ve arrondissement de Paris, espère rouvrir au 2e semestre 2024

Le collectif "La Clef Revival" avait conclu en avril un accord devant notaire pour racheter les lieux  pour 2,9 millions d'euros. Il a réussi dimanche à récolter 100 000 euros supplémentaires grâce à la vente de 45 œuvres sur 96 exposées à Paris.
Article rédigé par franceinfo Culture avec AFP
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
La façade du cinéma La Clef, dans le Ve arrondissement de Paris (2023). (MAGALI COHEN / HANS LUCAS)

Le collectif de défense du cinéma La Clef, qui a occupé pendant plus de deux ans cette salle dans Paris, a indiqué dimanche 29 octobre à l'AFP avoir obtenu un délai de cinq mois pour conclure son rachat dans l'espoir d'une réouverture au "2e semestre 2024". Le collectif La Clef Revival avait conclu en avril un accord devant notaire pour racheter les lieux pour un coût de 2,9 millions d'euros, contre 4,2 millions au départ.

Vente aux enchères

"Malheureusement, en raison de la hausse des taux d'intérêt, les banques sont revenues sur les offres de prêt sur lesquelles nous avions basé notre plan de financement. Nous devons revoir à la baisse nos prévisions d'emprunt et trouver des alternatives: c'est pourquoi nous avons demandé au propriétaire d'allonger de cinq mois la durée de notre compromis", ont précisé les représentants du collectif, alors que le compromis d'achat arrivait à son terme fin octobre.

D'ici là, pour compléter un prêt bancaire garanti, le collectif a réussi dimanche à récolter 100 000 euros grâce à la vente de 45 œuvres sur 96 exposées à Paris, au Palais de Tokyo. Les œuvres restantes sont toujours à vendre sur catalogue jusqu'à la fin de l'année. Une campagne de financement auprès du grand public, toujours en cours, a aussi collecté plus de 360 000 euros.

"Grâce à vous et à de nombreux mécènes, nous touchons du doigt l'objectif que nous nous étions fixé, il y a six mois: près d'un million et demi d'euros de dons, soit la moitié de la somme nécessaire à l'achat du bâtiment", a annoncé le collectif qui entend "faire de ce cinéma de quartier un bien commun, qui permettra de le soustraire définitivement aux pressions spéculatives".

Martin Scorsese à la rescousse

De septembre 2019 à mars 2022, ce cinéma d'art et d'essai situé dans le quartier latin, dernière salle associative parisienne, avait été occupé par un collectif de citoyens et de cinéphiles – finalement expulsés – opposés à une opération immobilière qui aurait entraîné sa disparition. Les cinéastes et acteurs Mathieu Amalric, Olivier Assayas, Robin Campillo, Leos Carax, Alain Cavalier, Agnès Jaoui et même le réalisateur américain Martin Scorsese comptent parmi les soutiens et donateurs du collectif La Clef Revival.

"À tous les membres de La Clef Revival, sachez que les cinéastes ici, aux Etats-Unis, vous soutiennent", avait notamment déclaré l'Américain dans un appel vidéo aux dons. Le projet de réouverture comprend des projections quotidiennes mais aussi des ateliers d'éducation à l'image, un café associatif et une résidence d'écriture de scénarios.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.