"La Reine des neiges 2" : les six questions qui tourmentent les fans après la diffusion de la bande-annonce

Les fans de Disney rêvent de découvrir la petite amie de la Reine des neiges et d'en apprendre plus sur les parents d'Elsa et Anna. Entre autres.

\"La Reine des neiges 2\" de Disney.
"La Reine des neiges 2" de Disney. (DISNEY / YOUTUBE)

Six ans après ses premières aventures givrées, Elsa est de retour avec sa petite sœur Anna et leurs fidèles acolytes : Kristoff, le montagnard, et Olaf, le gentil bonhomme de neige. Mercredi 13 février, Disney a dévoilé la bande-annonce de La Reine des neiges 2. En attendant (impatiemment) la sortie du film d'animation dans les salles de cinéma françaises, le 20 novembre prochain, les fans décortiquent les premières images de cette suite tant attendue, jusque dans ses moindres détails. Et voici les six questions qu'ils se posent.

Pourquoi Elsa se jette-t-elle à l'eau ? 

La bande-annonce s'ouvre sur une séquence très sombre. La Reine des neiges est seule, dans la nuit noire, face à l'immensité de l'océan déchaîné. Elsa, déterminée, se jette à l'eau, tentant de franchir les vagues à l'aide de ses pouvoirs. Mais la glace qu'elle fait surgir de ses mains ne résiste pas à la force de la houle tempétueuse qui brise la banquise et submerge l'héroïne.

Que va chercher Elsa si loin de son royaume natal d'Arendelle ? Y a-t-il un lien entre son expédition en solitaire et la disparition de ses parents en mer, au cours d'une tempête, dans le premier volet ? Peut-être même le roi et la reine sont-ils encore en vie ? Après tout, leur navire a fait naufrage et ils pourraient avoir survécu. La Reine des neiges essaie-t-elle de tester les limites de son don magique ? Les pouvoirs de celle qui était capable de provoquer un hiver éternel et d'ériger un palais de glace auraient-ils faibli ? Jennifer Lee, coréalisatrice de deux films, confirme à Variety que le second volet de la saga Frozen sera "plus grand", "plus épique" et que ses héros "vont s'éloigner encore plus d'Arendelle".

Que signifient ces cristaux de glace en suspension dans l'air ?

Lorsqu'Anna, la petite sœur de la Reine des neiges, apparaît à l'écran, le spectateur la découvre se précipitant sur son balcon pour constater, effarée, l'apparition dans le ciel de mystérieux cristaux de glace. 

Ces formes losangées, mauves et turquoise, qui flottent par centaines dans l'air, comportent en leur centre d'énigmatiques motifs. Or de discrets symboles figurent aussi dans le flocon de neige, unique motif de l'affiche minimaliste du dessin animé, tweetée par le comédien Josh Gad, qui prête sa voix anglaise à Olaf, le sympathique bonhomme de neige. De là à y voir une clé du récit, il n'y a qu'un pas, que les fans ont vite franchi. 

Ces figures géométriques ressemblent beaucoup, souligne Entertainment Weekly, à des glyphes ésotériques et à des runes nordiques. Surtout, elles sont au nombre de quatre, comme les éléments (l'eau, le feu, la terre et l'air) et les saisons (le printemps, l'été, l'automne et l'hiver). Or le pouvoir glaçant de la Reine des neiges est évidemment associé à l'hiver. Ces flocons ont-ils un lien avec les pouvoirs d'Elsa et leur origine ? Trahissent-ils l'existence d'autres personnages dotés de la même faculté ? Ou y aurait-il trois autres pouvoirs en lien avec les trois autres saisons ? 

Elsa va-t-elle enfin avoir une petite amie ? 

La présence, dans la bande-annonce, d'une jeune fille inconnue aux boucles brunes et en pantalon a fait ressurgir un vieux rêve des fans de La Reine des neiges : voir enfin Elsa vivre son histoire d'amour homosexuelle. Sur Twitter, les hashtags #MakeElsaGay ("Rendez Elsa gay") et #GiveElsaAGirlFriend ("Donnez une petite amie à Elsa"), lancés en 2016 à l'annonce de la préparation d'une suite au dessin animé, sont réapparus.

Car depuis la sortie du film en 2013, cela ne fait aucun doute pour beaucoup, notamment au sein de la communauté LGBT+ : la Reine des neiges est lesbienne. En voici les arguments, rappelés par Le Monde. D'abord, l'histoire serait une parabole : Elsa doit cacher ses pouvoirs magiques et, pour vivre librement, elle est forcée de quitter les siens, jusqu'au jour où elle est acceptée telle qu'elle est. Ensuite, il y a la fameuse chanson Libérée, délivrée, dont les paroles par leur sous-texte s'appliqueraient parfaitement au parcours vécu par de nombreux homosexuels : "Ici, je vis la vie que j'ai choisie. Je suis partie pour reconstruire ma vie. C'est dit, c'est ainsi. Libérée, délivrée. Je ne mentirai plus jamais."

Le rêve de nombreux fans va-t-il se réaliser ? Mystère. En 2016, Idina Menzel, la voix d'Elsa, s'était dite, dans une interview à PrideSource, "très heureuse" que des personnes réclament une héroïne homosexuelle. Mais elle se gardait bien de s'engager sur ce sujet : "Je ne peux rien confirmer ni démentir… Si je vous le dis, je devrai vous tuer ! Je pense que, dans La Reine des neiges 1, elle était jeune, et donc elle était toujours en pleine réflexion."

Les studios Disney eux aussi entretiennent le suspense. Jennifer Lee, la coréalisatrice des Frozen 1 et 2, avait glissé en 2018, reprise par le HuffPost, que l'équipe avait "des tonnes de discussions" à ce propos. "J'adore tout ce que les gens disent et pensent autour de notre film. J'aime qu'il crée du dialogue, qu'Elsa soit ce personnage fantastique qui parle à tant de personnes. On est incroyablement heureux d'être dans ces discussions."

Va-t-on découvrir le passé des parents d'Elsa et Anna ? 

Pour le site IGN, cette nouvelle protagoniste ne serait pas la petite amie d'Elsa, mais plutôt sa mère, jeune. Et le garçon qui l'accompagne serait le père de la Reine des neiges. La scène serait donc un flash-back révélant le passé du roi et de la reine d'Arandelle. 

Les preuves ? Les voici : le jeune homme a des cheveux semblables à ceux du roi et porte des vêtements dont la couleur correspond à celle des habits de l'aristocratie locale. Quant à la jeune fille, la couleur et les motifs de sa ceinture et de ses bottes concordent avec la tenue de la reine ; de même pour ses yeux et ses cheveux, observe RTL"Nous connaissons bien mieux les parents", glissaient d'ailleurs à Variety les créateurs des chansons des deux films, Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez, laissant clairement entendre que les géniteurs d'Elsa et Anna seraient bien présents dans le deuxième opus.

La Reine des neiges va-t-elle affronter un méchant automne ?

Dans la bande-annonce, la forêt d'Arendelle se teinte d'ocre à perte de vue, alors que les feuilles mortes tapissent le royaume. Un vent d'automne souffle sur le film. 

Dans une autre scène, Elsa, reine de l'hiver, combat par la glace des flammes roses qui l'entourent, avec Olaf, le bonhomme de neige, blotti contre elle.

En outre, la mystérieuse jeune fille, qui pourrait être la mère d'Elsa et d'Anna, apparaît au milieu des feuilles mortes. Elle serait donc liée à l'automne. Faut-il y voir des indices supplémentaires de cette théorie des quatre éléments et des quatre saisons, esquissée par les motifs runiques dans les flocons de neige ? Après avoir été plongé dans l'hiver permanent par Elsa dans le premier opus, le royaume va-t-il, dans ce second volet, vivre un automne perpétuel, à cause d'une nouvel ennemi ou d'une autre malédiction ?

Le monde de "La Reine des neiges" serait-il lié à ceux d'autres princesses Disney ?

Avez-vous déjà entendu parler de "Rise of the Brave Tangled Frozen Dragons" ? Cette théorie de fans, datant de 2012 environ, est remise au goût du jour par cette bande-annonce, signale Polygon. On vous explique : les princesses Mérida de Rebelle et Raiponce, ainsi que les héros Jack Frost des Cinq Légendes et Harold de Dragons vivraient dans le même univers. Et chacun représenterait une saison et un élément. Le printemps pour Raiponce, l'été pour Merida, l'automne pour Harold et l'hiver pour Jack. En 2013, la sortie de La Reine des neiges a conduit les fans à revoir leur théorie. Anna est devenue la princesse printanière, Raiponce, la blondeur estivale, Mérida, la rousseur automnale, et Elsa, la glaciale hivernale. 

Ce rêve bleu, je n'y crois pas, c'est merveilleux... La Reine des neiges 2 va-t-il prouver aux fans qu'ils avaient raison et établir un lien clair entre ces différents univers Disney ? Réponse le 20 novembre au cinéma.