"L'Ordre et la Morale" : Kassovitz remue la mémoire d'Ouvéa

L'acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz défend L'Ordre et la Morale, son film polémique, sorti mercredi 16 novembre. En avril 1988, juste avant le premier tour de l'élection présidentielle, les troupes françaises donnent l'assaut contre la grotte d'Ouvéa en Nouvelle-Calédonie, où un groupe d'indépendantistes kanaks retient en otages 27 gendarmes. L'opération fait 21 morts. Le film suscite de nombreuses réactions d'hostilité, notamment chez les protagonistes d'alors.

Benoît Zagdoun - Marie-Jo Jouan & Daniel Lévy - France 2 / Nord-Ouest Films

L'acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz défend L'Ordre et la Morale, son film polémique, sorti mercredi 16 novembre. En avril 1988, juste avant le premier tour de l'élection présentielle, les troupes françaises donnent l'assaut contre la grotte d'Ouvéa en Nouvelle-Calédonie, où un groupe d'indépendantistes kanaks retient en otages 27 gendarmes. L'opération fait 21 morts. Le film suscite de nombreuses réactions d'hostilité, notamment chez les protagonistes d'alors.

L\'acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz au festival du film de Sarlat (Dordogne), le 8 novembre 2011, où son film, \"L\'ordre et la morale\", a remporté trois prix.
L'acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz au festival du film de Sarlat (Dordogne), le 8 novembre 2011, où son film, "L'ordre et la morale", a remporté trois prix. (BENOÎT ZAGDOUN - FTVI / MARIE-JO JOUAN & DANIEL LÉVY - FRANCE 2 / NORD-OUEST FILMS)