L'acteur James Franco a été choisi pour incarner Fidel Castro dans un film sur sa fille rebelle

Alors qu'il est accusé de harcèlement ainsi que d'agressions sexuelles, l'acteur américain James Franco jouera Fidel Castro dans "Alina de Cuba", un film indépendant sur la "fille rebelle" du dirigeant cubain.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
James Franco assiste à la photocall de Filming Italy 2022, le 11 juin 2022 à Santa Margherita di Pula, Italie.  (DANIELE VENTURELLI / GETTY IMAGES EUROPE)

"Le réalisateur voulait quelqu'un qui ressemble physiquement à Fidel Castro et qui ait son charisme", a déclaré à l'AFP John Martinez O'Felan, le producteur du film Alina de Cuba sur la fille rebelle de Fidel Castro. Il a déclaré avoir finalement décidé d'approcher James Franco après s'être intéressé au profil de plusieurs acteurs d'origine latino-américaine ou ibérique.

Harcèlement et agressions sexuelles 

Il s'agira de la deuxième apparition dans une production pour l'acteur de 44 ans depuis son signalement pour harcèlement ainsi que d'agressions sexuelles en 2018. James Franco a été accusé par quatre anciennes élèves de son école d'acteurs de les avoir agressées lors de scènes de nu. Lors d'une interview en décembre dernier, l'acteur, qui avait été nommé aux Oscars en 2011 pour le film 127 heures, a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec certaines de ses étudiantes.

Alina de Cuba sera réalisé par Miguel Bardem, cousin de l'acteur espagnol Javier Bardem. Il sera tourné en Colombie à partir du 15 août, a déclaré John Martínez O'Felan. Ana Villafañe incarnera Alina Fernandez, la fille de Castro et de Natalia Revuelta Clews, jouée par l'Argentine Mia Maestro. Alina Fernández, 66 ans, vit en exil depuis les années 1990. Établie à Miami, l'opposante à la révolution cubaine est l'autrice du livre autobiographique Fidel mon père : Confessions de la fille rebelle de Castro.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.