"Jusqu'à la garde" reçoit aussi le premier César des lycéens

Le premier "César des lycéens", décerné par un groupe représentatif d'élèves de terminale, récompense "Jusqu'à la garde" de Xavier Legrand, film choc sur les violences conjugales, grand vainqueur de la cérémonie des César 2019, a annoncé mercredi l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma.

Thomas Gioria dans \"Jusqu\'à la garde\" de Xavier Legrand
Thomas Gioria dans "Jusqu'à la garde" de Xavier Legrand (Haut et Court)
Déjà récompensé aux César par quatre trophées vendredi soir dont ceux du meilleur film et de la meilleure actrice pour Léa Drucker, "Jusqu'à la garde" a reçu le tout nouveau "César des lycéens", décerné mercredi.
 
Le film raconte l'histoire de Miriam qui, pour protéger son fils d'un père qu'elle accuse de violences, en demande la garde exclusive.          La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu'elle considère bafoué et le fils se retrouve pris en otage entre ses parents.

Un film choisi par 1.276 élèves de 54 lycées

Créé par l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma et le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, le "César des Lycéens" a été attribué par un corps électoral de 1.276 élèves de terminale issus de 54 lycées généraux, technologiques et professionnels, situés sur tout le territoire métropolitain, en Angleterre et à Mayotte.
 
Les lycéens électeurs ont visionné les sept films nommés pour le César du meilleur film : "La Douleur" d'Emmanuel Finkiel, "En liberté !" de Pierre Salvadori, "Les Frères Sisters" de Jacques Audiard, "Le Grand bain" de Gilles Lellouche, "Guy" d'Alex Lutz, "Jusqu'à la garde" de Xavier Legrand, et "Pupille" de Jeanne Herry.
 
La remise du "César des Lycéens" se déroulera le 13 mars dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, à l'occasion d'une rencontre-débat avec les lycéens et en présence de l'équipe du film lauréat.