Oscars 2021 : une belle moisson de nominations pour le film français "The Father" de Florian Zeller

Le film a été nommé aux Oscars, Graal du cinéma mondial, dans six catégories, parmi lesquelles le meilleur film, le meilleur acteur pour Anthony Hopkins et la meilleure actrice dans un second rôle pour Olivia Colman.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Affiche du film The Father de Florian Zeller (Allociné)

The Father de Florian Zeller : ce premier film, d'un Français, vient d'être nommé aux Oscars dans six catégories et en premier dans celle du meilleur film. The Father est ici en compétition avec Judas and the Black Messiah de Shaka King, Minari de Lee Isaac Chung, Nomadland de Chloé Zhao, Promising Young Woman de Emerald Fennell, Sound of Metal de Darius Marder, Les Sept de Chicago de Aaron Sorkin et Mank de David Fincher, ce dernier étant en tête de la course aux Oscars avec dix nominations. Les Oscars seront remis le 25 avril à Los Angeles.

En tout six nominations pour "The Father"

The Father est nommé dans cinq autres catégories : meilleur acteur pour Anthony Hopkins, meilleure actrice dans un second rôle pour Olivia Colman, meilleur scénario adapté pour Florian Zeller et Christopher Hampton, meilleur montage pour Yorgos Lamprinos et meilleurs décors pour Cathy Featherstone et Peter Francis.

Avec Anthony Hopkins en vedette, The Father fait un parcours international hors du commun depuis quelques jours. Dans la nuit du 9 au 10 mars déjà le film de Florian Zeller - le premier du dramaturge - a été nommé dans la catégorie "meilleur premier film" par la guilde des réalisateurs américains, après avoir reçu six nominations aux Bafta, les prix les plus prestigieux du cinéma britannique. "C'est du jamais vu, et un signe qu'il ne faut pas enterrer les cinéastes français", déclare l'un des producteurs tricolores, Jean-Louis Livi, rappelant aussi que le film avait été nommé quatre fois aux Golden Globes mais finalement pas récompensé. A la différence d'autres films comme The Artist (2012, cinq Oscars) ou La Môme (2008, deux Oscars), "The Father est un premier film, tourné en anglais, à Londres, avec des acteurs anglo-saxons très identifiés", ajoute l'autre producteur français, Philippe Carcassonne.

Pas encore sorti en France

Adaptation cinématographique de la pièce à succès du même nom qui a valu à Florian Zeller un Molière en 2014 et une kyrielle d'autres prix à l'étranger, ce long-métrage a aussi remporté la semaine dernière le Goya (prix espagnol) du meilleur film européen.

Ironie du sort, ce film, très maîtrisé, dans lequel Anthony Hopkins, 83 ans, incarne un Londonien âgé plongeant dans la démence, n'est pas encore sorti en France, pandémie oblige. Il arrivera sur les écrans après la réouverture des salles, promet son distributeur Orange Studio.

Outre l'acteur britannique, Florian Zeller a embarqué dans l'aventure Olivia Colman (qui jouait Elizabeth II dans la série à succès The Crown et a remporté l'Oscar de la meilleure actrice pour La Favorite en 2019). Elle incarne la fille d'Anthony Hopkins. The Father flirte parfois avec le thriller et le film d'horreur et emporte les spectateurs dans un voyage captivant et déconcertant à l'intérieur de l'esprit d'Anthony Hopkins, en train de sombrer. Des membres de la famille deviennent méconnaissables tandis que des étrangers apparaissent inexplicablement dans son appartement londonien, qui semble lui-même se transformer sous les yeux du personnage, et ceux du spectateur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.