Oscars 2021 : le film "Mank" en tête de la course avec dix nominations

La cérémonie des nominations aux Oscars, rendez-vous le plus prestigieux de la saison des prix à Hollywood propulse le film "Mank", de David Fincher, produit par Netflix, en tête de la course avec 10 nominations. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min.
Affiche du film "Mank", de David Fincher, 2020 (NETFLIX)

Le film Mank de David Fincher, avec Gary Oldman dans le rôle principal, part en tête de la course pour la 93e édition des Oscars avec dix nominations au total, a annoncé lundi l'Académie américaine des arts et sciences du cinéma, qui remet les prestigieux prix. 

Mank, produit par Netflix, est en lice dans les catégories du meilleur film, meilleur acteur, meilleur réalisateur, meilleure actrice dans un second rôle (Amanda Seyfried) et de nombreuses catégories techniques. 

VOD contre "Nomadland"

Aucun film produit par une plateforme de vidéo à la demande n'a décroché la récompense phare de l'Oscar du meilleur long-métrage. Cette année Netflix a deux candidats sur huit. Outre Mank, Les Sept de Chicago, drame judiciaire d'Aaron Sorkin autour de la répression des manifestations contre la guerre du Vietnam, est un candidat solide cette année. Amazon Prime est présent dans cette catégorie phare avec Sound of Metal et a aussi décroché trois nominations pour One Night in Miami et deux autres pour Borat 2.

Ces films réussiront-ils à devancer Nomadland ? Déjà sacré aux festivals de Venise et Toronto, le film de Chloe Zhao vient encore de s'illustrer aux Golden Globes et aux prix de la critique américaine.

Avec son film The Father, le Français Florian Zeller fait une belle course avec six nominations dont le meilleur film, le meilleur acteur et la meilleure actrice dans un second rôle, Six nominations également pour le favori Nomadland de Chloe Zhao avec Frances McDormand, Les Sept de Chicago d'Aaron Sorkin avec Sacha Baron Cohen, Judas and the Black Messiah avec Daniel Kaluuya, Minari et Sound of Metal.

76 nominations pour des femmes 

Souvent critiquée pour son manque de représentativité, l'Académie des Oscars a sélectionné cette année deux femmes sur cinq dans la catégorie du "meilleur réalisateur", Chloe Zhao et Emerald Fennell pour Promising Young Woman. Il s'agit d'une première. A 35 ans, la réalisatrice britannique Emerald Fennell  est devenue grâce à "Promising Young Woman" la première réalisatrice à décrocher une nomination aux Oscars dès son premier long-métrage. Promising Young Woman est un thriller féministe mettant en scène une femme (Carey Mulligan) qui étanche sa soif de vengeance en écumant les bars et prétend être ivre pour pousser les hommes à révéler leur misogynie. Le film a obtenu cinq nominations au total, dont une dans la catégorie suprême du "meilleur long-métrage".

Coqueluche d'Hollywood cette année, Chloe Zhao est aussi la première femme à concourir aux Oscars dans quatre catégories différentes (meilleur film, réalisation, montage et scénario), relève l'Académie. 

Diversité

Les Golden Globes ont été fustigés pour l'absence de films mettant en scène des acteurs noirs. Les Oscars ont évité cet écueil avec au total, neuf acteurs "non blancs" en lice dans les quatre catégories dévolues aux acteurs, relèvent les spécialistes d'Hollywood. 

Steven Yuen est ainsi devenu le premier Américain d'origine asiatique à être sélectionné dans la catégorie du meilleur acteur pour Minari. Il y affrontera Riz Ahmed (Sound of Metal), premier comédien d'origine pakistanaise en lice aux Oscars. De son côté, Viola Davis a battu le record de nominations pour une actrice noire, obtenant sa quatrième sélection pour Le Blues de Ma Rainey. Elle y retrouve une seconde actrice noire, Andra Day pour Billie Holiday, une affaire d'Etat, là encore une première historique.

L'Académie a également sélectionné à six reprises Judas and the Black Messiah, qui met en lumière le combat pour les droits civiques dans les années 1960 et l'action des Blacks Panthers. Daniel Kaluuya et Lakeith Stanfield sont tous deux en lice pour l'Oscar du meilleur second rôle masculin pour ce film, respectivement pour leur interprétation du militant Black Panther Fred Hampton et de l'informateur de la police William O'Neall.  

Si l'on en croit ces nominations, le film Judas and the Black Messiah n'aurait aucun rôle principal, ou bien les jurés des Oscars n'auraient-ils pas réussi à les départager ? Contrairement à d'autres prix cinématographiques, les Oscars placent les acteurs dans la catégorie où ils ont reçu le plus grand nombre de votes. "Il n'y avait que les votants aux Oscars pour regarder un film parlant de deux hommes noirs et décider que tous les deux étaient des seconds rôles", a réagi sur Twitter Robbie Collin, critique pour le journal britannique The Telegraph.

Le Blues de Ma Rainey et One Night in Miami, deux films réalisés et joués par des artistes noirs, sont par ailleurs absents de la liste des nominations pour le "meilleur long-métrage", la catégorie reine.

Cinéma roumain et cinéma tunisien remarqués

Les films roumains ont souvent été maudits aux Oscars. A 35 reprises, le pays a proposé des candidats au jury, qui les a systématiquement ignorés, jusqu'à ce lundi.  

L'Affaire Collective, qui met en lumière la corruption après un tragique accident dans une discothèque de Bucarest, ne fait pas les choses à moitié : il est non seulement sélectionné dans la catégorie du "meilleur film étranger" mais aussi dans celle du "meilleur documentaire".

La Tunisie a aussi obtenu la première nomination aux Oscars de son histoire grâce à L'homme qui a vendu sa peau. Les deux oeuvres trouveront toutefois sur leur chemin le film danois Drunk, donné favori pour l'Oscar du film étranger.

En direct du quai numéro 3

Les nominations ont été annoncées par le couple formé par Priyanka Chopra Jonas et Nick Jonas. David Rubin, le président de l'Académie des arts et sciences du cinéma, qui remet les prestigieux Oscars, a annoncé lundi que la 93e cérémonie se déroulerait le 25 avril non seulement dans la traditionnelle salle du Dolby Theatre, au coeur d'Hollywood, mais aussi dans une gare ferroviaire historique du centre de Los Angeles.

On ignore encore les détails mais la célèbre Union Station, réputée pour son architecture de style colonial espagnol, devrait permettre au parterre de stars de participer à la soirée de gala tout en respectant les distances de sécurité de rigueur avec le coronavirus, à l'instar des artistes conviés aux Grammy Awards dimanche soir.

Nominations dans les principales catégories :

Meilleur film :
The Father, Florian Zeller
Judas and the Black Messiah, Shaka King 
Minari, Lee Isaac Chung
Nomadland, Chloe Zhao
Promising Young Woman, Emerald Fennell
Sound of Metal, Darius Marder
Les Sept de Chicago, Aaron Sorkin
Mank, David Fincher

Meilleur réalisateur : 
Chloe Zhao, Nomadland
David Fincher, Mank
Lee Isaac Chung, Minari
Emerald Fennell, Promising Youg Woman
Thomas Vinterberg, Drunk

Meilleure actrice :
Viola Davis, Le Blues de Ma Rainey
Andra Day, Billie Holiday, une affaire d'Etat
Vanessa Kirby, Pieces of a Woman
Frances McDormand, Nomadland
Carey Mulligan, Promising Young Woman

Meilleur acteur :
Riz Ahmed, Sound of Metal
Chadwick Boseman, Le Blues de Ma Rainey
Anthony Hopkins, The Father
Gary Oldman, Mank
Steven Yeun, Minari

Meilleure actrice dans un second rôle : 
Maria Bakalova, Borat 2
Glenn Close, Une ode américaine
Olivia Colman, The Father
Amanda Seyfried,  Mank
Yuh-Jung Young,  Minari

Meilleur acteur dans un second rôle :
Sacha Baron Cohen, Les Sept de Chicago
Daniel Kaluuya,Judas and the Black Messiah  
Leslie Odom, Jr., One Night in Miami 
Paul Raci, Sound of Metal 
LaKeith Stanfield, Judas and the Black Messiah

Meilleur film étranger :
Drunk
(Danemark, Pays-Bas, Suède)
Shao Nian De Ni (Hong Kong)
L'Affaire collective (Roumanie)
L'homme qui a vendu sa peau (Tunisie)
La voix d'Aida (Bosnie)

Meilleur film d'animation :
En avant 
Voyage vers la lune
Shaun le mouton le film: la ferme contre-attaque
Soul 
Le peuple loup

Meilleur documentaire :
L'Affaire collective
Crip Camp: la révolution des éclopés
The Mole Agent
La sagesse de la pieuvre
Time

Meilleur scénario original :
Judas and the Black Messiah - Will Berson et Shaka King
Minari - Lee Isaac Chung
Promising Young Woman - Emerald Fennell
Sound of Metal - Darius Marder et Abraham Marder
Les Sept de Chicago - Aaron Sorkin

Meilleur scénario adapté : 
Borat 2 - Sacha Baron Cohen, Anthony Hines, Dan Swimer, Peter Baynham, Erica Rivinoja, Dan Mazer, Jena Friedman, Lee Kern
The Father - Christopher Hampton et Florian Zeller
Nomadland - Chloé Zhao
One Night in Miami - Kemp Powers
Le tigre blanc - Ramin Bahrani

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.