Feuilleton (2/4) : Craco, le village fantôme du cinéma

En Italie, Craco est un village maudit, abandonné. Les habitants ont fui. Depuis, le cinéma s'intéresse aux ruines. Un James Bond y a notamment été tourné...

FRANCE 2

Il faut s'approcher de Craco en Italie, pour voir que ce village n'est plus que l'ombre de lui-même, que la vie n'est plus qu'un souvenir. Les habitants sont partis pour toujours. Au pied de l'église, se trouvaient des magasins d'alimentation, des bars, et même un cinéma. Tout a été emporté par des glissements de terrain. À partir des années 60, la partie basse du village se met à glisser inexorablement. Pendant 30 ans, les éboulements se succèdent, les immeubles s'effondrent un à un. Ceux qui restent sont détruits par un séisme.

Résister au temps qui passe

Quand les derniers habitants ont quitté Craco, leurs maisons ont été saccagées par des pillards. Aujourd'hui, dans les rues abandonnées, on ne croise que des groupes de visiteurs, à la fois sous le charme et sous le choc. Mais il arrive parfois que Craco reprenne vie, le temps du tournage d'un film. De grosses productions internationales ont choisi ce décor naturel. Malgré les outrages de la nature, Craco semble vouloir résister au temps qui passe, comme si ce village n'avait jamais vraiment accepté d'être abandonné.

Le JT
Les autres sujets du JT
craco, village fantôme
craco, village fantôme (FRANCE 2)