“Blonde”, “War pony”, “Call Jane" : le Festival du cinéma américain de Deauville dévoile la programmation de sa 48e édition

Le cinéma fait bientôt son retour à Deauville à l’occasion du célèbre festival qui se tiendra du 2 au 11 septembre. La programmation qui vient d'être dévoilée met à l’honneur les nouveaux talents avec huit films de primo-réalisateurs en compétition et des projections très attendues comme le drame "Blonde" sur la vie de Marylin Monroe.  

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Tapis rouge du festival de Deauville en 2019.  (JACQUES BENAROCH/SIPA)

La programmation du Festival de cinéma américain a été dévoilée jeudi 18 août. Prévue du 2 au 11 septembre, la 48e édition verra s’affronter treize films en compétition, dont huit premiers longs-métrages de nouveaux réalisateurs. Le film Call Jane de Phyllis Nagy (scénariste de Carol) débutera les festivités, avec à l’affiche les actrices Elizabeth Banks et Sigourney Weaver. Le long-métrage sur les réseaux d'avortements clandestins dans les années 60 sera projeté à l’occasion de la soirée d’ouverture.

Plusieurs moments forts sont attendus tout au long du festival. La projection de Blonde du réalisateur Andrew Dominik (L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford) sur la vie et la fin tragique de Marilyn Monroe, incarnée par Ana de Armas. La jeune actrice recevra à cette occasion le Prix du Nouvel Hollywood, pour saluer sa "passion” et son “engagement” pour la 7ème art.

Repéré à Cannes

En compétition face à la production Netflix, le premier film du duo de réalisatrices Gina Gammell et Riley Keough, petite-fille d’Elvis Presley, présentera War Pony. Cette odyssée de deux garçons vivants dans une réserve amérindienne avait décrochée la Caméra d’or (meilleur premier film) au dernier Festival de Cannes. Autre long-métrage déjà repéré sur la croisette, The Silent Twins de la Polonaise Agnieszka Smoczynska. Le public découvrira l’histoire, inspirée de faits réels, de deux jumelles qui refusent de communiquer avec le reste du monde. Il faudra aussi compter sur James Gray et son Armageddon Time qui avait divisé la critique en mai 2022.

L’acteur Jesse Eisenberg de The Social Network (2010), présentera son premier film intitulé When You Finish Saving The World, avec à l'affiche Julianne Moore et l'acteur de la série Stranger Things, Finn Wolfhard. L'actrice Olivia Wilde clôtura le festival avec Don't Worry Darling, son second long-métrage après Booksmart, une projection attendue pour les deux acteurs principaux : Florence Pugh, repérée dans Midsommar et la star de la pop Harry Styles. Parmi les documentaires présentés, le public découvrira Hallelujah : les mots de Leonard Cohen, sur le parcours du compositeur canadien.

Enfin, le festival remettra un Deauville Talent Award à l’actrice Thandiwe Newton vu dans Les couleurs du destin et la comédienne Lucy Boynton, révélée à Deauville dans Sing Street recevra le Prix du Nouvel Hollywood.


48e Festival du cinéma américain de Deauville, du 2 au 11 septembre 2022. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Deauville

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.