Festival de Cannes 2021 : une édition presque normale, mais moins faste que les précédentes

Repoussée en raison de la crise sanitaire, la fête du cinéma débute mardi 6 juillet, avec des conditions sanitaires strictes, notamment pour l'accès aux projections. Les célèbres fêtes cannoises seront aussi beaucoup plus mesurées. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Pour assister aux projections ou entrer dans le Palais des festivals de Cannes, il faudra porter un masque et présenter un pass sanitaire à l'entrée. (ROLAND MACRI / MAXPPP)

Le 74e festival de Cannes débute mardi 6 juillet, avec près de deux mois de retard. Organisé d'habitude à la mi-mai, la pandémie a obligé les organisateurs à repousser la date, après l'annulation pure et simple en 2020. Si la situation sanitaire est toujours précaire et oblige à quelques restrictions, l'idée est de proposer un festival presque normal

Pas question d'imposer le masque aux équipes de films sur le tapis rouge. Il y aura beaucoup de photographes et la foule pour l'ouverture du festival. En revanche, pour le reste, cette 74e édition sera bien particulière.

--> Découvrez les 24 films en compétition pour la Palme d'or

Jauges restreintes pour les projections

Le port du masque sera obligatoire dans le Palais des festivals et dans les salles de projections, avec inscription indispensable en amont pour les projections presse. C'est une première, avec des jauges plus restreintes que d'habitude. Le pass sanitaire est également imposé. Des tentes ont été installées près du Palais pour se faire tester.

Malgré cela, le délégué général du festival, Thierry Frémaux, veut prouver que "le festival, comme lieu de culture, de cinéma, peut avoir lieu dans des conditions normales qui permettent que le cinéma revienne dans nos vies. C'est déjà le cas puisque les gens se précipitent dans les salles."

"Il faut prouver qu'on peut faire un bel événement."

Thierry Frémaux, délégué général du festival de Cannes

à franceinfo

À l'image du festival d'Avignon, qui se tient en parallèle, Thierry Frémaux veut "montrer qu'on sait vivre avec ce virus mais qu'il ne faut pas non plus baisser les bras, faire de la sursécurité sanitaire. Il faut être intelligent, raisonnable et responsable."

Finalement, les conséquences seront bien plus visibles tard le soir. Les fêtes cannoises seront en jauge très réduites, avec des invitations encore plus confidentielles, quand elles ne seront pas annulées par précaution. Elles n'auront pas le même faste en 2021.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Cannes 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.