Festival de Cannes 2021 : Bong Joon-ho, Spike Lee, Jodie Foster et Pedro Almodovar, quatre stars du cinéma mondial pour une ouverture

La cérémonie d'ouverture mardi soir a tout à la fois célébré le grand retour du cinéma mondial en salles, récompensé l'actrice et réalisatrice Jodie Foster par une Palme d'or d'honneur, et donné le coup d'envoi à la 74e édition du Festival de Cannes. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les réalisateurs Pedro Almodovar, Jodie Foster, Bong Joon-ho et Spike Lee ouvrent le 74e Festival de Cannes, le 6 juillet 2021.  (PASCAL LE SEGRETAIN / GETTY IMAGES EUROPE)

Le Festval de Cannes : "pendant onze jours, on ne va pas résister". On va voir des films "vierges de tout a priori", partager des émotions, et "qui sait peut-être repartir différents". La maîtresse de cérémonie de cette 74e édition, l'actrice française Doria Tillier, a d'emblée voulu rendre hommage au 7e Art et placer l'ouverture sous le signe de la "magie" du cinéma à l'occasion de son grand retour en salles après la pandémie. 

"Nous voilà enfin, après un an sans pareil"

Peu après, le Grand Théâtre Lumière a rendu un vibrant hommage par une standing ovation à l'invitée d'honneur de la soirée l'actrice et réalisatrice américaine Jodie Foster qui à 58 ans compte déjà 55 ans de carrière. Un moment émouvant et symbolique pour celle qui, dès ses treize ans, a monté les marches du Festival de Cannes pour son rôle dans Taxi Driver. Un film, dira-t-elle plus tard dans la soirée, auquel elle est vraiment "reconnaissante".  Àu Festival, cette année, elle revient dans Désigné Coupable, de Kevin Macdonald, où elle joue l'avocate d'un prisonnier de Guantanamo, campé par Tahar Rahim.

L'actrice et réalisatrice américaine Jodie Foster arrive sur scène pour recevoir une Palme d'or d'honneur lors de la soirée d'ouverture du 74e Festival de Cannes.   (VALERY HACHE / AFP)

"Beaucoup d'entre nous ont passé une année enfermés dans nos petites bulles, beaucoup l'ont passée isolés et d'autres confrontés à la souffrance et à l'angoisse, à la douleur, à la peur mortelle, et nous voilà enfin, après un an sans pareil, réunis dans nos jolis fringues", a déclaré dans son français parfait l'actrice et réalisatrice américaine. "Ça vous a manqué le glamour ? Un petit peu ? Moi aussi...", a-t-elle plaisanté. "Dans cette année de transition, le cinéma a été ma bouée de sauvetage", a dit plus sérieusement la cinéaste qui dit apprécier l'évolution, les "nouvelles voies" offertes par le 7e Art.

Pedro Almodovar pour remettre la Palme d'or d'honneur

Comme à l'accoutumé, la maîtresse de cérémonie a présenté nommément les membres du jury de cette édition, présidé par le réalisateur Spike Lee, venu dans un costume rose fuschia assorti à ses lunettes. Après un aperçu de son travail, et une présentation en images de la sélection du Festival de Cannes 2021, le clou de la soirée a été la remise d'une Palme d'or d'honneur à Jodie Foster.

Le réalisateur espagnol Pedro Almodovar lors de la cérémonie d'ouverture du 74e Festival de Cannes, peu avant la remise de la Palme d'or d'honneur à la cinéaste américaine Jodie Foster.  (VALERY HACHE / AFP)

Pour la remettre, l'Espagnol Pedro Almodovar : ce fidèle de Cannes, qui lui-même n'a jamais été couronné, souhaitait "être présent pour le retour du cinéma, du festival, et pour pouvoir célébrer le film d'auteur sur un grand écran". Et puis Almodovar a eu des mots tendres pour la cinéaste américaine, qui a eu selon lui le mérite tout au long de sa carrière, de choisir ses rôles "judicieusement", de manière à créer le profil d'une "jeune femme qui montre sa force sans cacher ses faiblesses".  

Coup d'envoi officiel

C'est le réalisateur Bong Joon-ho, lauréat de la Palme d'Or pour Parasite en 2019, la dernière année où elle a pu être décernée avant la pandémie, qui a été choisi pour donner officiel le coup d'envoi à l'édition 2021 du Festival de Cannes. "Pourquoi moi ? Pour faire le lien entre 2019 et cette année.(...) Mais en vous voyant tous, j'ai l'impression qu'il n'y a pas eu de rupture", a-t-il observé. Et de poursuivre : "le cinéma na jamais arrêté, le cinéma continue à avancer comme le train dans le film des frères Lumière".  

Beau geste symbolique, Bong Joon-ho a alors appelé Jodie Foster, Pedro Almodovar et Spike Lee à le rejoindre pour ensemble déclarer le Festival ouvert.

Après la cérémonie, la compétition a officiellement commencé avec la projection d'un film d'ouverture en forme de feu d'artifice, Annette, opéra-rock signé d'un réalisateur aussi culte que rare, Leos Carax, qui sort simultanément dans les salles françaises.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Cannes 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.