Cet article date de plus de deux ans.

En images Festival de Cannes 2021 : Virginie Efira, Paul Verhoeven, Clotilde Courau et Daphne Patakia embrasent le tapis rouge avec "Benedetta"

Article rédigé par franceinfo Culture - Nisrine Manai
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min

Toujours aussi provocateur, Paul Verhoeven, 82 ans, a présenté à Cannes ce vendredi 9 juillet (et en même temps dans les salles françaises) le très attendu "Benedetta", thriller sur une nonne mystique et lesbienne qui scandalisa l'Italie du XVIIe siècle, créant le choc sur la Croisette.

C’était l’un des films les plus attendus de ce 74e Festival de Cannes. Tourné il y a deux ans et demi, Benedetta de Verhoeven a secoué la Croisette. Mélange explosif de sexe, de sensualité, de scandale et de violence, Benedetta dépeint la vraie histoire de Benedetta Carlini, une nonne du XVIIe siècle condamnée au bûcher pour son homosexualité.

Incarnée par Virginie Efira entourée de Charlotte Rampling, Clotilde Courau, Daphne Patakia ou encore Lambert Wilson, Benedetta sort aujourd'hui également en salles. L'équipe du film à foulé le tapis rouge au milieu des invités, impatients de découvrir le film au cours d'une avant-première. 

Virginie Efira aux côtés de l'actrice Clotilde Courau. Sur l'écran, les deux comédiennes interprètent un duo mère-fille. (VALERY HACHE / AFP)
L'équipe de "Benedetta" autour de Virginie Efira. De gauche à droite : le producteur Michel Merkt, le scénariste américain David Birke, l'actrice Clotilde Courau, le réalisateur néerlandais Paul Verhoeven, l'actrice grecque Daphne Patakia et l'acteur Olivier Rabourdin. (STEPHANE CARDINALE - CORBIS / CORBIS ENTERTAINMENT / GETTY)
Cinq ans après avoir reçu le César du meilleur film pour "Elle", Paul Verhoeven concourt pour la Palme d’or, il apparaît souriant et détendu au milieu de ses actrices.
 (ANDREAS RENTZ / GETTY IMAGES EUROPE)
Virginie Efira, le regard plein de tendresse rivé sur Paul Verhoeven avec qui elle confie avoir partagé "trois mois de tournage intenses et absolument harmonieux". (PASCAL LE SEGRETAIN / GETTY IMAGES EUROPE)
Le directeur du Festival de Cannes Thierry Fremaux, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot et le président du Festival de Cannes Pierre Lescure accueillent l'équipe du film "Benedetta" et les invités à l'avant-première, triés sur le volet. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
Roselyne Bachelot, souriante et complice avec le chanteur Dadju, l'un des invités. (DOMINIQUE CHARRIAU / WIREIMAGE / GETTY)
La mannequin Tina Kunakey, attraction des photographes dans sa robe lilas. Peut-être un clin d'oeil à la vie monastique de Benedetta !  (SAMIR HUSSEIN / WIREIMAGE)
Le président du jury Spike Lee, coiffé d'un béret et jovial comme à son habitude, aux côtés de sa femme Tonya Lewis Lee.  (ANDREAS RENTZ / GETTY IMAGES EUROPE)

Découvrez nos grilles de mots fléchés exclusives sur le thème du Festival de Cannes

jouer maintenant

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.