Cannes 2019 : Chiara Mastroianni ouvre son cœur dans "Chambre 212" de Christophe Honoré

Christophe Honoré, un habitué du Festival de Cannes, présente ce dimanche 19 mai dans la section Un certain regard "Chambre 212" : une délicieuse et magique introspection amoureuse de Chiara Mastroianni…

Vincent Lacoste et Chiara Mastroianni dans \"Chambre 212\" de Christophe Honoré.
Vincent Lacoste et Chiara Mastroianni dans "Chambre 212" de Christophe Honoré. (Jean Louis Fernandez)

Richard (Benjamin Biolay), bientôt 50 ans, vient de découvrir que sa femme Marie a une liaison. Stupeur, déception, grosse remise en question, pour lui. Pour elle (Chiara Mastroianni), l’étonnement est plutôt de voir son mari aussi atteint : la vie extra-conjugale n’aide-t-elle pas plutôt à consolider une relation ? Il faut se rendre à l’évidence, "deux et deux font quatre", lance-t-elle. Comprenne qui pourra. Pour Marie, la crise viendra peu après. Une fois installée, la nuit même, dans une chambre d’hôtel. Juste en face de chez elle, avec vue plongeante sur son appartement, son mari, sa vie passée.

A la manière d’un Woody Allen

Chambre 212, treizième film de Christophe Honoré, est une sorte de bilan d’étape de la vie amoureuse de Marie et de son couple. Auquel s’invitent, par le miracle du cinéma, des témoins d’hier et d’aujourd’hui : un jeune homme séduisant, qui n’est autre que son mari quand il avait vingt ans, une femme, premier amour de Richard, plusieurs anciens amants, et même sa mère décédée…

Sur les notes de Scarlatti ou de Charles Aznavour, le théâtre de la vie de Marie se remplit à vue d’œil. A la manière d’un film de Woody Allen, auquel Christophe Honoré rend un joli hommage, avec même un remerciement au générique de fin, Chambre 212 convoque, en les confondant avec légèreté, les souvenirs et le présent, la réalité et son désir. C’est magique et délicieux.

Chiara Mastroianni s’habille et se déshabille

D’autant que la galerie de personnages est brillamment portée par les comédiens : Chiara Mastroianni d'abord qui, dirigée pour la cinquième fois par Christophe Honoré, semble nouer avec son réalisateur une relation proche de celle de Catherine Deneuve avec André Téchiné. Dans Chambre 212, elle ne cesse de s’habiller et se déshabiller, magnifique, tantôt légère, tantôt fragile. Vincent Lacoste renoue avec la fibre adolescente de ses débuts, Benjamin Biolay confirme film après film ses talents de comédien et Camille Cottin est convaincante à contre-emploi.

La mise en scène emprunte au théâtre tout en restant cinématographique. Le ton est donné dès le début par la plongée sur la rue du quartier Montparnasse où se situent les lieux, filmés comme une maquette. On circule ainsi peu à peu, toujours en plongée, entre les différents espaces de l'action, auxquels le chef opérateur Rémy Chevrin (habitué des films de Christophe Honoré) donne une belle profondeur.

La fiche

Genre : Comédie, Drame
Réalisateur : Christophe Honoré
Acteurs : Chiara Mastroianni, Benjamin Biolay, Vincent Lacoste, Camille Cottin, Careole Bouquet

Pays : France
Durée : 1h30
Sortie : 30 octobre 2019
Distributeur : Memento Films Distribution
Synopsis
 : Après 20 ans de mariage, Maria décide de quitter le domicile conjugal. Une nuit, elle part s’installer dans la chambre 212 de l’hôtel d’en face. De là, Maria a une vue plongeante sur son appartement, son mari, son mariage. Elle se demande si elle a pris la bonne décision. Bien des personnages de sa vie ont une idée sur la question, et ils comptent le lui faire savoir.