Cet article date de plus de quatre ans.

Festival de Cannes : rétro 1959

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
6MEDIA mod_rednat_web-cannes_retro_1959_vial-v1
Article rédigé par
France Télévisions

Retour sur l’édition 1959 du festival de Cannes qui a vu le film Orfeu Negro remporter la Palme d’or.

La Palme d’Or cette année-là revient à un film musical Orfeu Negro de Marcel Camus. Un film aujourd’hui un peu oublié. En tout cas moins connu que sa musique. Mais en 1959, il avait séduit à la fois le public et le jury, qui comptait un connaisseur en la matière, le grand Gene Kelly. Une récompense qui en appellerait beaucoup d’autres, dont un Oscar à Hollywood. A la fin des années 50, le festival est déjà devenu une scène géante sur laquelle défile le gotha mondial du septième art dans une ambiance encore bon enfant. Impensable aujourd’hui.

François Truffaut en vedette

Un premier film assure l’évènement de l’édition 59. Celui d’un cinéaste de 27 ans et d’un acteur de 14 ans qui donne un coup de jeune, à la fois au festival de Cannes, et au cinéma français. François Truffaut raconte une histoire partiellement autobiographique à la violence contenue. François Truffaut, emblématique de la Nouvelle Vague, fait entrer cette année-là les auteurs de films dans l’histoire de l’art. Grace à lui, le festival devient une compétition entre artistes cinéastes et non plus entre pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.