Cet article date de plus de cinq ans.

Festival d’Angoulême : portrait de Dominique Besnehard

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Festival d’Angoulême : portrait de Dominique Besnehard
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le Festival du film d’Angoulême est plébiscité par le public qui peut voir tous les films dans cette ville de la bande dessinée. Les acteurs sont étonnements accessibles.

Il est à la foi le monsieur loyal et l’âme de ce festival, Dominique Besnehard a dévoué sa vie au cinéma à celles et ceux qui le font. Cette passion née d’une enfance provinciale et rêveuse l’a conduit par des chemins de traverse à devenir le premier chasseur de têtes de cinéma puis l’agent des plus grandes stars françaises. C’est peu de dire qu’il comprend et aime les acteurs qui le lui rendent bien.

Il espère revenir au théâtre

Parce qu’acteur lui-même, il a expérimenté comment reconnaître à l’intuition un talent ou une personnalité. Même s’il a pu avoir l’impression de vivre par procuration. Devenu à son tour producteur, Dominique Besnehard regrette le temps où le cinéma français pouvait concrétiser les projets d’un Maurice Pialat ou d’un Alain CavAlier. Il espère revenir au théâtre. Il reviendrait ainsi à ses débuts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.