VIDEOS. Cinq choses dont il faudra se priver si la cigarette est interdite dans le cinéma français

La ministre Agnès Buzyn pourrait interdire la cigarette dans les films français, mais cette décision, motivée par un impératif de santé publique, n'est pas sans conséquence. 

Alain Delon dans \"Le Cercle rouge\", de Jean-Pierre Melville (1970).
Alain Delon dans "Le Cercle rouge", de Jean-Pierre Melville (1970). (EIA / LES FILMS CORONA / SELENIA / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le cinéma constitue-t-il une "incitation culturelle à fumer"  ? Permet-il une "publicité détournée pour la consommation de tabac" ? Oui, pour la sénatrice PS de la Sarthe, Nadine Grelet-Certenais. Alors que le Sénat examinait le budget de la Sécurité sociale, et notamment l'augmentation du prix du paquet de cigarettes, dans la nuit de mercredi à jeudi, elle a interpellé la ministre de la Santé à ce sujet. Devant le Sénat, Agnès Buzyn a répondu jeudi 16 novembre, se disant prête à une "action ferme" pour lutter contre le tabagisme, et pourquoi pas, à interdire la cigarette dans les films français.

Alors, avant qu'il soit interdit de fumer à l'écran (ou alors que les cigarettes soient remplacées par des saucisses comme ici dans La Cité de la peur , un film d'Alain Berbérian avec Les Nuls), franceinfo vous présente ce qu'il ne sera plus possible de voir à l'écran.

1Toute la filmographie (ou presque) de Delon et Belmondo

Qui dit cigarette dans le cinéma français, dit Alain Delon et Jean-Paul Belmondo. Leurs longues et riches filmographies comprennent un nombre incalculable de paquets de cigarettes. Ainsi, ce montage, réalisé à partir d'images du Cercle Rouge, de Jean-Pierre Melville, commence par l'apparition de trois fumeurs, Alain Delon, André Bourvil et Gian-Maria Volonte, la clope au bec. 

De même, que serait cet extrait d'A bout de souffle, sans le cigarillo de Jean-Paul Belmondo ? 

2Les biographies de grands fumeurs

Comment raconter la vie de Serge Gainsbourg ou de Coco Chanel sans montrer de cigarettes à l'écran ?

3Des espions (et surtout leur conquêtes)

Au cinéma, les espions ont longtemps fumé. C'est bien moins le cas aujourd'hui. Mais si les invicibles agents secrets abandonnent la cigarette (comme James Bond, depuis 2002 ou encore notre OSS117 national), les femmes fatales qu'ils côtoient continuent de s'en griller une à l'occasion, comme ici Bérénice Béjot, dans OSS 117 : Le Caire, nid d'espions (2006).

4Des gens qui arrêtent de fumer (enfin qui essayent)

La cigarette n'est pas toujours glamour au cinéma. Dans Le Pari (1997), des Inconnus, elle est même l'ennemie. 

5Des scènes cultes

 La cigarette est parfois au cœur de grandes scènes du cinéma français, comme ici dans Un chant d'amour de Jean Genet (1950) où deux prisonniers partagent une cigarette d'une celulle à l'autre, dans un instant chargé en sensualité.