Cet article date de plus de six ans.

Cinéma : "D'après une histoire vraie", le nouveau film de Roman Polanski

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Cinéma : "D'après une histoire vraie", le nouveau film de Roman Polanski
Cinéma : "D'après une histoire vraie", le nouveau film de Roman Polanski Cinéma : "D'après une histoire vraie", le nouveau film de Roman Polanski (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

La sortie du nouveau film de Roman Polanski, "D'après une histoire vraie", ne se passe pas dans la plus grande sérénité. Des manifestations ont éclaté lors de l'avant-première, lundi soir, à Paris. Plusieurs associations féministes étaient indignées que la Cinémathèque puisse rendre hommage au cinéaste.

C'est son premier livre, et c'est une vraie réussite; pourtant, cette pression-là, Delphine la vit très mal. Jusqu'à la rencontre d'une fan. Elle va réussir à s'imposer dans l'intimité de l'auteur, s'installer chez elle, et vampiriser sa vie. Manipulations, schizophrénie, ce fim à l'atmosphère anxiogène, Roman Polanski et ses deux actrices, Emmanuelle Seignier et Eva Green, sont allés le présenter à Cannes au printemps dernier. "Je n'ai jamais fait un film où les deux femmes s'opposaient. C'est toujours deux hommes, ou un homme une femme."

"C'est quelque chose d'encore plus barré, comme Polanski"

Un film directement inspiré du best-seller de Delphine de Vigan. "Je pense qu'on a un certain nombre de thèmes communs, en tout cas cette idée du double, de la frontière souvent un petit peu fragile et poreuse entre le réel et la fiction, entre la raison et la folie", analyse l'auteure. Pour l'actrice Eva Green, "il faut le voir vraiment comme un thriller psychologique. Mais c'est quelque chose qui va très loin. C'est pas un film comme Misery'ou Jeune fille partage appartement. C'est quelque chose d'encore plus barré, comme Polanski". Avec ce film intense, Roman Polanski démontre une fois de plus qu'en matière de cinéma, il est l'un de maîtres incontestables du suspense.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.