Cet article date de plus de sept ans.

Chirurgie esthétique : les dossiers médicaux de Marilyn vendus aux enchères

Les dossiers médicaux de Marilyn Monroe, prouvant que l'icône hollywoodienne a subli plusieurs opérations de chirurgie esthétique dans sa jeunesse, ont été adjugés 25.600 dollars lors d'une vente aux enchères ce week-end en Californie.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marilyn Monroe dans "Sept ans de réflexion", Billy Wilder (1955)
 (WOLF TRACER ARCHIVE / AFP )
La vente, organisée à Beverly Hills par la maison d'enchères Julien's, était consacrée aux objets personnels de plusieurs stars hollywoodiennes et de personnalités, dont Elizabeth Taylor, Julie Andrews, Greta Garbo et Lady Diana.

La dispersion des dossiers médicaux de Marilyn avaient suscité la curiosité car ils contiennent notamment plusieurs radios du visage de la star et des compte-rendus médicaux offrant des détails sur les opérations qu'elle a subies.
Radio du crâne de Marilyn Monroe, extraite de son dossier médical
 (REX/Julien's Auctions/REX/SIPA)
On a ainsi découvert que la star de "Certains l'aiment chaud" et "Sept ans de réflexion" avait fait changer son menton et l'extrémité de son nez dès 1950, alors qu'elle était âgée de 24 ans. Les dossiers font également état d'une grossesse extra-utérine, en 1957 à New York.

50.000 euros pour des photos pendant la guerre de Corée

Vendu pour 25.600 dollars, le lot a néanmoins été surpassé par plusieurs autres objets de la star, notamment un trophée Redbook reçu en 1952 (62.500 dollars) et une série de photos (avec les droits) réalisée pendant la guerre de Corée (50.000 dollars).

Parmi les autres objets dispersés, figurent une robe de la créatrice Catherine Walker ayant appartenu à Lady Diana (75.000 dollars), une valise de Greta Garbo (12.500 dollars), la robe de mariée portée par Julie Andrews dans le film "La mélodie du bonheur" (22.500 dollars) ou un manteau en daim d'Elizabeth Taylor (25.000 dollars).


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.