Au ciné cette semaine, adultère glacial et humour réchauffé

La rédaction a sélectionné cinq films à l'affiche mercredi 5 décembre. 

Keira Knightley, dans le rôle d\'Anna Karénine, dans le film éponyme de Joe Wright.
Keira Knightley, dans le rôle d'Anna Karénine, dans le film éponyme de Joe Wright. (DDP IMAGES FILMFOTOS / SIPA)

CINEMA - Un méchant qui veut devenir gentil, une grande bourgeoisie qui balaie les convenances, un tueur à gages pas aidé : le cinéma malmène ses héros dans les films qui sortent en salles mercredi 5 décembre. Francetv info en a sélectionné cinq.

Si vous rêvez d'entrer dans un jeu vidéo

Les Mondes de Ralph, film d'animation de Rich Moore

Le Disney de Noël est servi ! Cette année, il a un petit goût de vieux pixels. Ralph la Casse est le méchant d'un jeu vidéo des années 1980. Dans la salle d'arcade où il vit, il côtoie des personnages nettement plus modernes que lui et surtout, des gentils, qu'il jalouse un peu. Ralph en a assez d'être le vilain que personne n'aime. Il sort alors de son jeu pour devenir un héros chez ses voisins d'arcade, au risque de semer la pagaille, toute en poésie.

Si vous êtes sensible au romantisme russe

Anna Karénine de Joe Wright, avec Keira Knightley, Jude Law...

Dans la Russie de 1874, Anna (Keira Knightley) a en apparence tout pour être enviée de ses semblables. Un bon mari (Jude Law), une bonne situation, un enfant. Mais Anna s'ennuie. Quand elle croise la route du comte Vronski (Aaron Taylor-Johnson), qui la courtise, elle succombe et se lance éperdument dans cette passion adultérine. L'aristocratie locale est outrée, le mari d'Anna désespéré. Adapter un immense classique de la littérature russe du XIXe siècle, avec des acteurs britanniques, est un exercice risqué… Pas sûr que les lecteurs de Tolstoï soient convaincus.

Si la mafia ne vous effraie pas

Cogan : Killing Them Softly d'Andrew Dominik, avec Brad Pitt, James Gandolfini, Ray Liotta...

Frankie et Russell sont deux petites frappes qui ont les yeux plus gros que le ventre. Ils braquent un tripot et inquiètent la pègre, qui envoie à leurs trousses le tueur à gages Jackie Cogan (Brad Pitt), accompagné de Mickey (James Gandolfini), alcoolique et peu fiable. Cogan a bien du mal à faire son boulot dans ces conditions. Et il semble décevoir le public américain, qui boude le film sorti le week-end dernier.

Si vous voulez surtout rigoler entre amis

Mais qui a re-tué Pamela Rose ? de et avec Kad Merad et Olivier Baroux, avec Audrey Fleurot, Omar Sy...

Dix ans après le premier épisode (Mais qui a tué Pamela Rose ? d'Eric Lartigau), les deux loufoques agents du FBI, Riper (Olivier Baroux) et Bullit (Kad Merad), reprennent du service. Entre-temps, le cercueil de cette pauvre Pamela a été volé, et l’ex-femme de Riper a quitté Bullit pour se mettre en couple avec le supérieur de Riper. Vous suivez ? Pour cette parodie de parodie de film d’action, le duo Kad et Olivier ne s’empêche rien et surtout pas la dérision.

Si vous avez quelque chose à cacher

Trois Mondes de Catherine Corsini, avec Raphaël Personnaz, Clothilde Hesme, Arta Dobroshi...

Al (Raphaël Personnaz) va bientôt se marier. Il doit aussi reprendre le garage de son père. Mais un soir, éméché avec ses amis d’enfance, il renverse en voiture un piéton et prend la fuite. Mais c'est compter sans Juliette (Clothilde Hesme), jeune femme enceinte, qui a été témoin de l’accident, et Véra (Arta Dobroshi), veuve de la victime qui veut connaître la vérité. La réalisatrice Catherine Corsini signe ici un film complexe où, derrière les destins qui s’entremêlent, affleurent les vicissitudes psychologiques.