Cet article date de plus de sept ans.

"50 ans, 50 moments de cinéma" à la Cinémathèque de Toulouse

En 1964, des passionnés de cinéma créaient à Toulouse, la cinémathèque. Cinquante ans après, l'institution est la deuxième de France après Paris. Un succès fêté dignement tout au long de l'année avec la projection de cinquante chef-d'oeuvres du cinéma, des expositions et des rétrospectives à commencer par celle consacrée à Isabelle Huppert, marraine de la manifestation.
Article rédigé par
franceinfo Culture - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
50 ans de passion du 7e art célébrés toute l'année à la Cinémathèque de Toulouse.
 (France 3 / Culturebox)
Reportage : C Sardain / D. Hémardinquer / M-P. Duvivier
42 000 bobines. 500 000 photos. 75 000 affiches. Ces chiffres, impressionnants, sont ceux de la cinémathèque de Toulouse. Créée en 1964 par les critiques cinéma Raymond Borde et Pierre Cadars, l'établissement possède aujourd'hui la deuxième collection de films et d'affiches après la cinémathèque de Paris.

Cinquante ans de passion pour le cinéma qui seront dignement célébrés tout au long de l'année à travers des expositions, des rencontres et la projection de cinquante grands moments de cinéma. Au programme en ce début février, "Dracula" de Francis Ford Coppola, "Blue Velvet" de David Lynch mais aussi des oeuvres moins connues du grand public comme "Le roi des roses" et "Deux" de l'Allemand Werner Schroeter.

Isabelle Huppert a accepté d'être la marraine de l'année de célébration de la Cinémathèque de Toulouse. Proche de Daniel Toscan du Plantier qui en fut le président, la comédienne a souligné l'importance des cinémathèques dans la conservation de la mémoire du cinéma. 
Une rétrospective de l'oeuvre d'Isabelle Huppert est au programme en cette année anniversaire avec une vingtaine de films projetés. Le premier, "La pianiste" de Michael Haneke qui lui valut le prix d'interprétation à Cannes en 2001, a été diffusé lundi 3 février en présence de l'actrice.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.