Maigret : après Jean Gabin, Bruno Cremer et Jean Richard, Gérard Depardieu incarne à l'écran le commissaire à la pipe

Publié Mis à jour
Cinéma : "Maigret" revient dans les salles obscures sous les traits de Gérard Depardieu
France 2
Article rédigé par
C. Airaud, S. Gorny, Y. Moine, P. Crapoulet, N. Sadok - France 2
France Télévisions

"Maigret", réalisé par Patrice Leconte, sortira en salles mercredi 23 février. C’est Gérard Depardieu qui incarne le célèbre commissaire. Avant lui, Bruno Cremer, Jean Richard ou encore Jean Gabin avaient prêté leurs traits à cet enquêteur populaire, inventée par l’auteur belge Georges Simenon.

C’est le retour de Jules Maigret, le commissaire légendaire. Son chapeau, sa pipe, son pardessus, sa carcasse et son économie de mots sont immuables. Pour cette nouvelle interprétation, Gérard Depardieu, tout en mélancolie et noirceur, mène une enquête avec lenteur. "Son enquête, c’est ses déplacements, le regard qu’il porte sur les choses", dit l’acteur Gérard Depardieu.

Sans coup de poing ni tir de revolver

Le créateur de Maigret, l’écrivain Simenon, savait à quoi devait ressembler son personnage à l’écran. "Ce qui m’importe le plus dans les acteurs qui jouent Maigret, c’est leur poids. (…) Leur poids physique, leur présence", a-t-il déclaré. Des Maigret sur écran, il y en a eu une ribambelle. De Bruno Cremer à Jean Richard pour la télévision, en passant par Jean Gabin pour le cinéma, de nombreux acteurs ont tenté l'effort. Depuis 1930 et un siècle de Maigret, le commissaire a toujours la même méthode : pas de coup de poing, ni de tir de revolver.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.