Google Street View chausse les palmes

Cette fonctionnalité propose aux internautes, à partir d'aujourd'hui, de découvrir une poignée de lieux sous-marins.

Le service propose, à partir du mercredi 26 septembre, de plonger virtuellement pour observer plusieurs sites sous-marins remarquables.
Le service propose, à partir du mercredi 26 septembre, de plonger virtuellement pour observer plusieurs sites sous-marins remarquables. (CAPTURE D'ECRAN GOOGLE / FTVI)

MEDIAS - Google veut fourrer son nez partout. Après avoir lancé Google Indoors, qui cartographie déjà les allées d’une cinquantaine de supermarchés en France, le géant américain se lance à la conquête des mers. Comme il l'a annoncé sur son blog, le service Google Maps propose ainsi aux internautes de visiter les fonds marins, à partir du mercredi 26 septembre. 

Seuls quelques lieux sont disponibles pour le moment, et tous ont été choisis pour leur beauté : les fonds marins de l’île d’Apo dans les Philippines, ou comme ici, ceux de l'île Lady Elliott, en Australie.

Pour réaliser cette prouesse, Google s’est entouré du Catlin Seaview Survey, une mission scientifique qui explore les récifs de corail, à l’aide d’une caméra spécialement conçue pour réaliser les clichés qui ont servi à modéliser l’ensemble. Pour plonger sous l’eau sans se mouiller, il suffit de naviguer, sur son ordinateur, vers l’un des lieux proposés sur Google Maps, puis de choisir la silhouette jaune afin de passer le site en mode Street View.