Cet article date de plus de six ans.

Cannes 2016 : Ken Loach remporte la Palme d'or, Xavier Dolan le Grand prix

Ken Loach a reçu la Palme d'or du 69e Festival de Cannes pour "I, Daniel Blake". Le jury présidé par George Miller a décerné le Grand prix à Xavier Dolan pour "Juste la fin du monde".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (Ken Loach remporte sa deuxième Palme d'or à Cannes. © Stephane Cardinale - Corbis/Getty Images)

A 79 ans, Ken Loach remporte sa deuxième Palme d'or, 10 ans après Le Jour se lève (2006). Le Britannique est récompensé pour I, Daniel Blake (Moi, Daniel Blake) . Un film dans la veine sociale et engagée que porte inlassablement Loach, qui revendique un "cinéma de protestation". Il a reçu sa Palme en dénonçant les ravages du néo-libéralisme et a conclu, trophée en main, "qu'un autre monde est possible, et que c'est souhaitable".

Le Grand prix revient à Xavier Dolan, pour Juste la fin du monde . A 27 ans, le Québécois livre déjà son sixième long métrage. Il a présenté à Cannes un film au casting 100% français, réunissant Marion Cotillard, Léa Seydoux, Vincent Cassel, Gaspard Ulliel et Nathalie Baye. Ce Grand prix est la deuxième récompense cannoise que remporte Dolan, qui avait reçu le Prix du jury en 2014 pour Mommy .

Forushande de Asghar Farhadi a été doublement récompensé : le réalisateur iranien reçoit le Prix du scénario et l'acteur qui joue le rôle principal, Shahab Hosseini, remporte le Prix d'interprétation masculine. L'actrice Jaclyn Jose reçoit le Prix d'interprétation féminine pour son rôle dans Ma' Rosa, du Philippin Brillante Mendoza.  

Olivier Assayas primé pour Personal Shopper 

Deux réalisateurs se partagent ex-aequo le Prix de la mise en scène : il s'agit d'Olivier Assayas pour Personal Shopper et de Cristian Mungiu pour Bacalaureat . Assayas signe un film à la lisière du fantastique et offre un rôle sur mesure à Kristen Stewart. Mungiu revenait à Cannes avec Bacalaureat , film coup de poing qui a réveillé la Croisette. Le Roumain doit se contenter du Prix de la mise en scène, lui qui en 2007 avait remporté la Palme d'or. Enfin, le Prix du jury est décerné à Andrea Arnold pour American Honey,  road-movie dans l'Amérique profonde.

Le prix Caméra d'or a récompensé Houda Benyamina, pour Divines, un film  sélectionné dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs. Et la Palme d'Or du court métrage a été décernée à Timecode de Juanjo Gimenez. 

Cette année, le jury était présidé par George Miller, scénariste, producteur et réalisateur australien. Il était entouré d'Arnaud Desplechin, réalisateur, de l'actrice Kirsten Dunst, de Valeria Golino, actrice et réalisatrice, de l'acteur Mats Mikkelsen, du réalisateur László Nemes, de l'actrice et chanteuse Vanessa Paradis, de Katayoun Shahabi, productrice, et de l'acteur Donald Sutherland.

Revivez la cérémonie de clôture du 69e Festival de Cannes

> ou Si vous êtes [sur l'appli France Info, retrouvez la cérémonie ici](http://www.franceinfo.fr/culture-et-medias/cinema/article/decouvrez-le-palmares-du-69e-festival-de-cannes-791663)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.