Sous ses airs de conte chevaleresque, le manga "Ranking of Kings" surprend avec un récit mature et émouvant

"Ranking of Kings", qui narre les aventures d'un petit prince sourd et muet, a débarqué en France le 7 avril. Récit mature, personnages émouvants, adaptation en série réussie... Brigitte Lecordier, célèbre comédienne de doublage prêtant sa voix au héros principal dans le dessin animé, nous livre les raisons du succès du manga.

Article rédigé par
Tristan Alirezai - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Ranking of Kings, première œuvre signée Sōsuke Tōka, conte l’histoire de Boji, un petit prince sourd et muet destiné à devenir roi du royaume de Bosse.  (©Sousuke Toka 2019 / KADOKAWA CORPORATION)

50 000. C'est le nombre d'exemplaires vendus pour la première en France de Ranking of Kings sorti aux éditions Ki-Oon le 7 avril 2022. Mais d'où vient ce carton littéraire ? Imaginé par Sōsuke Tōkadessinateur autodidacte de 47 ans, le manga est paru il y a trois ans au Japon, après une prépublication sur le web en 2017. Inconnu il y a encore six mois, il a été propulsé comme le phénomène du moment du genre seinen fantasy.

Ranking of Kings raconte l’histoire de Bojji, un petit prince sourd et muet destiné à devenir roi du royaume de Bosse.  Accompagné par une créature baptisée Ombre, Bojji parcourt le monde pour tenter de gagner la confiance de son peuple et de prouver ses qualités pour devenir le plus grand des souverains.

Un décalage entre la forme et le fond

Ranking of Kings joue avec le décalage entre ses illustrations enfantines et le fond assez mature de sa narration. Le deuil, le sentiment d’injustice, le manque de tolérance envers son prochain et la confiance en soi : le livre ne ménage pas sur ses thèmes marquants. Quitte à ce que les personnages principaux souffrent de tout leurs êtres après d'intenses moments d'émotion. On pourrait attendre que la lecture en devienne lourde mais les moments d'émotion sont très bien dosés et restent toujours dans une certaine fluidité narrative.

Le tome 1 de "Ranking of Kings" des éditions Ki-oon, accompagné de sa version "conte pour enfants". (©Sousuke Toka 2019 / KADOKAWA CORPORATION)

La force du récit tourne indéniablement autour de l'histoire de son héros. Méprisé par sa famille et son propre peuple, Bojji cherche à donner un sens à sa vie de petit prince exclu en souhaitant incarner le plus grand des rois du royaume de Bosse. Sourd-muet et incapable de tenir une simple épée, il devra redoubler d'efforts pour prouver sa valeur. Une approche originale pour une oeuvre vendue dans sa forme comme un simple conte chevaleresque.

Au fur et à mesure, cet univers fantaisiste va gagner en richesse et en profondeur. Notamment sur les relations entre ses personnages, en particulier Bojji et son ami Ombre, créature-brigand d'un clan d'assassins qui a vu sa vie basculer du jour au lendemain sans trop en dévoiler les détails.

En lisant Ranking of Kings, c’est un torrent d’émotion qui parviendra au cœur des lecteurs. (©Sousuke Toka 2019 / KADOKAWA CORPORATION)

Un conte porté par ses personnages empathiques

Le manga se démarque aussi par ses protagonistes émouvants et empathiques. Ici, la progression des héros s'exprime davantage par l'acceptation de leurs émotions et l'apprentissage de la confiance en soi. À l'instar de d'autres oeuvres japonaises récentes comme le phénomène shonen Jujutsu Kaisen qui a battu des records de vente autant en France qu'à l'étranger.

Les personnages sont tous basés sur des archétypes de contes prévisibles à première vue, mais qui nous surprennent très vite par leur ambivalence, ce qui les rend très humains et touchants (©Sousuke Toka 2019 / KADOKAWA CORPORATION)

Au delà de son statut de héros de l'histoire, la force du personnage de Bojji réside dans son empathie exceptionnelle. On fait face à un enfant désarmant de gentillesse et qui est dans le pardon permanent. Tout au long de son périple, ses ennemis qui l'entourent se transformeront au fur et à mesure en alliés de demain. Comme pour Ombre, devenu ami du jeune prince par attachement envers l'être rempli d'amour qui l'incarne. Ces deux petits êtres, qui semblent tout opposés, vont devoir collaborer pour s'en sortir dans un monde sans pitié où trahisons et messes basses sont monnaie courante.

Autant les alliés que les ennemis de Bojji sont tous basés sur des archétypes de contes mais qui surprennent très vite par leur ambivalence. Ce qui les rend très humains et touchants. Domas, maître épéiste en charge de Bojji, qui fait la figure du guerrier imbattable, se montrera comme un homme au grand coeur attaché à son jeune protégé. 

Un manga sublimé par son adaptation en dessin-animé

Le succès de Ranking of Kings vient sans conteste de l'aura écrasante de son adaptation, produite par le studio WIT. Même si les chiffres de la plateforme de streaming Crunchyroll n'ont pas été communiqués, la série d'animation de 23 épisodes n'a pas manqué de faire parler d'elle sur la toile depuis le début de sa diffusion en octobre 2021.

La production reste dans la digne lignée des séries classiques d’aventure. De par sa narration épique, on peut parler d'hommages plus ou moins indirects aux séries des années 80 façon les Mystérieuses cités d'or (1982) ou encore Princesse Saphir (1974). Le show transpire dans sa qualité de mise en scène vive et spectaculaire, ne faisant que sublimer les moments forts en émotion du manga.

Mais selon Brigitte Lecordier, actrice et directrice artistique prêtant sa voix au personnage de Boji, sa réussite est due à bien plus qu'à son animation : "Les raisons de son succès viennent des thèmes abordés dans le récit. Dedans on parle de nuance des humains, d’évolution et d’apprentissage des autres. On apprend dedans qu'il faut aussi se battre pour réussir et faire le bien. On a tous envie de voir un monde meilleur et ça passe par une transformation. La vie n’est pas souvent facile... Avec cette histoire, on nous explique qu'on peut tous devenir un roi dans son propre royaume".

La comédienne de doublage - qui a prêté sa voix à des personnages iconiques de l'animation comme Son Gohan ou Son Goku dans la série à succès Dragon Ball, a été particulièrement touchée par l'aura du petit Bojji. "Ce petit est galvanisant... On fait face à beaucoup d’émotions dans cette oeuvre et la fragilité de Bojji fait qu’on s’attache facilement à lui...Et je me suis attachée. Il incarne la bonté et pourrait inspirer plein de gens dans notre monde", s'exclame-t-elle.

Avec son style sobre sous fond d'épopée initiatique et moments de pure émotion, les aventures de Bojji et Ombre ne laissent pas du tout insensible : les prochains tomes devraient d'ailleurs aborder des thématiques toujours plus touchantes.

"Ranking of Kings", de Sōsuke Tōka, disponible chez Ki-oon depuis le 7 avril 2022. 7,65€.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mangas

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.