De l'humour, des personnages attachants et du suspense : le succès du manga "One Piece" expliqué par ses fans

Le 100e numéro de la série japonaise la plus vendue au monde sort ce mercredi. Quel est le secret de cette BD lancée il y a près de trente ans ? Réponse dans une librairie spécialisée.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
La devanture du magasin Manga Story à Paris, mardi 7 décembre 2021. (MAUREEN SUIGNARD / RADIO FRANCE)

L'histoire d'amour entre One Piece et Joy, 23 ans, débute à l'école primaire lorsqu'un ami lui offre le premier tome du manga pour son anniversaire. "Depuis, c'est mon manga préféré, je suis vraiment fan. J'aime Eiichiro Oda", sourit-elle. Le dessinateur et scénariste japonais est devenu une légende à travers le monde grâce à cette série lancée il y a près de 25 ans. Le 100e numéro, qui sort mercredi 8 novembre, est tiré à 250 000 exemplaires en France. C'est un record pour la catégorie BD japonaise.

Une série pleine de rebondissements

Quelle est la recette de ce succès ? "L'histoire est sérieuse, mais il y a toujours un petit ton d'humour, explique Joy. Les personnages sont attachants, surtout Lufy, le personnage principal, c'est l'un de mes personnages préférés." Lufy, qui est en quête d'un trésor fabuleux, veut aussi devenir le seigneur des pirates. Il recrute ainsi son équipage au fur et à mesure de l'aventure. Une série pleine de rebondissement pour le plus grand plaisir de Quentin, 22 ans : "On ne sait pas vraiment ce qui peut arriver, indique-t-il. C'est beau parce qu'en tant que fan, on va faire des théories, on va se dire ça, ça peut être possible, ça, ça peut être possible, mais au final, c'est pas du tout ce à quoi on s'attendait. Et du coup, on est totalement surpris. Et ça, j'adore. Et après, évidemment, les personnages sont attachants. L'univers est énorme."

Quentin salue lui aussi le génie du dessinateur, sa capacité d'écrire une histoire avec plusieurs niveaux de lecture :  "Qu'on ait 40 ans, 20 ans ou même huit ans, l'écriture de l'auteur est faite pour que ça puisse plaire à tout le monde. Et peu importe la génération". /em>One Piece tient maintenant en haleine des centaines de millions de fans à travers le globe.

"Avant, il y avait Dragon Ball Z, maintenant c'est One Piece"

David, directeur commercial chez Manga Stories

à franceinfo

David, directeur commercial des magasins Manga Story à Paris, a vu l'engouement se renforcer autour de la série japonaise surtout depuis la diffusion du dessin animé en France à partir de 2008 : "Et puis après, avec le temps, il y a eu tellement de produits sur One Piece que les gens se sont intéressés en se disant 'Mais c'est pas possible, tout le monde lit ça, il faut que je m'y mette'".

Le manga devenu mainstream chez les jeunes

Selon ce professionnel, les aventures de Lufy ont participé à changer l'image du manga en France : "Le manga a un peu plus le vent en poupe. Il y a plus de médias à en parler. Les parents ont accepté le concept. Quand One Piece a commencé, par exemple, je pense que c'était très bizarre de lire du manga et maintenant, c'est plutôt l'inverse. Quand on est au collège ou au lycée, c'est très bizarre de ne pas en lire. Donc, c'est un revirement en l'espace de quelques dizaines d'années qui est assez amusant." La série d'Eiichiro Oda a d'ailleurs été le plus achetée par les jeunes de 18 ans avec le Pass culture (308 743 exemplaires, tous tomes confondus).

À chaque sortie de One Piece, David observe le même phénomène : la file d'attente avant l'o Depuis le premier tome en 1997, 490 millions d'exemplaires de la série ont été vendus dans le monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mangas

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.