Cette fois, le festival d'Angoulême met les femmes à l'honneur

Le festival international de la BD d'Angoulême a dévoilé la sélection officielle de sa 44e édition vendredi à Paris. En réaction à la polémique de l'édition 2016, plusieurs femmes figurent sur la liste. La présidente du grand jury est Posy Simmonds.

Posy Simmonds, en septembre 2010, à Londres
Posy Simmonds, en septembre 2010, à Londres (HUSSEIN ZAK / SIPA)

La polémique avait pollué l'édition 2016 du festival international de la BD d'Angoulême. Durement critiqués pour ne pas avoir sélectionné une seule femme dans le dernier carré des grands auteurs éligibles au Grand prix de la ville d’Angoulême, les responsables de l'événement semblent avoir compris la leçon. C'est une femme qui présidera le grand jury de l'édition 2017, d'après la présentation officielle qui s'est tenue vendredi 9 décembre à Paris : il s'agit de l'Anglaise Posy Simmonds.

Plus de femmes dans la sélection officielle

Cette écrivaine et illustratrice est connue pour deux chefs-d'œuvre : Tamara Drewe et Gemma Bovery.  Adaptés avec succès au cinéma, respectivement en 2010 et en 2014, ces deux romans graphiques ont su renouveler le feuilleton en bande dessinée. Les prix d'Angoulême reflèteront-ils le regard affûté, l'humour acide tout britannique et le sens aigu de la critique sociale de Posy Simmonds ? Réponse du 26 au 29 janvier. 

Autre geste qui sera compris comme une réponse à la crise du dernier festival : une grande exposition sera consacrée à la scénariste française Loo Hui Phang. À noter également que Catherine Meurisse (La Légèreté), Alison Bechdel (L'Essentiel des gouines à suivre 1987-1998) ou encore Sophie Guerrive (Tulipe) figurent dans la sélection officielle.