Cet article date de plus de sept ans.

Corentin Martinage et ses drôles de Goblin's débarquent à Angoulême

Ils sont plutôt moches et un peu méchants. Malgré tout, des milliers de fans suivent leurs aventures depuis plusieurs années. Eux, ce sont les Goblin's héraultais de Corentin Martinage. Ces personnages et leur papa sont au 41e Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. Rencontre avec ce jeune dessinateur qui passe la plupart de son temps enfermé, chez lui, à plancher
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les Goblin's de Corentin Martinage
 (France3/Culturebox)
Reportage : J-M. Escafre / F. Jobard / E. Silveiro

Corentin Martinage prend conscience assez tôt de son don pour le dessin. Il décide de s’orienter vers des études artistiques qu’il abandonnera. Il fait la rencontre du scénariste, Tristan Roulot, avec qui il planche sur plusieurs projets de bandes dessinées qui ne verront jamais le jour. Jusqu'à un certain festival d’Angoulême où ils présentent, entre deux gros projets d’histoires épiques, une série de gags en une planche.

Lanfeust Mag les repére en premier et décide de les publier tous les mois. La série Goblin's était née et après quelques années de parution, c’est le tome 7 qui voit le jour aux éditions Soleil.


Festival International de la bande Dessinée d'Angoulême
Du 30 janvier au 2 février

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.