"BD2020 - La France aime le 9e art" : le ministère de la Culture prolonge l'événement jusqu’au 30 juin 2021

BD2020 : la manifestation se prolongera de six mois pour faciliter le report d'événements annulés.

Le dessinateur Jul dessine dans son bureau (octobre 2019). Il est parrain de la manifestation \"BD2020 - La France aime le 9e art\"
Le dessinateur Jul dessine dans son bureau (octobre 2019). Il est parrain de la manifestation "BD2020 - La France aime le 9e art" (JOEL SAGET / AFP)

2020 devait être l’année de la bande dessinée. Lancée par le ministère de la Culture en janvier dernier, la manifestation BD2020 - La France aime le 9e art comptait des événements partout en France et à l'international. Alors que le pays est frappé par la pandémie de coronavirus, environ 350 rendez-vous, prévus entre début mars et septembre 2020, ont été annulés.

Un an et demi pour la BD

Pour que certains puissent être reprogrammés, le ministère de la Culture a annoncé le prolongement de BD2020 jusqu’au 30 juin 2021, six mois au-delà de sa date de fin initiale. "Je souhaite que toutes les idées et initiatives qui fleurissent sur le territoire puissent se prolonger" a déclaré le ministre de la Culture, Franck Riester, dans un communiqué. 

BD2020 - la France aime le 9e Art vise à faire reconnaître "un art longtemps considéré comme un objet culturel non identifié", qui jouit d'une "reconnaissance insuffisante au sein des institutions", expliquait Franck Riester lors du lancement de la manifestation. Au programme : des expositions, physiques ou numériques, des rencontres et des colloques. L'inauguration de BD2020 avait été marquée par la colère des artistes, qui dénoncent les déséquilibres du secteur et des situations de précarité.