Avec Sylvain Ricard et Nicoby, la BD prend "20 ans ferme"

La vie en prison, les longues peines, la violence, les déplacements d'un centre d'incarcération à un autre. Voilà ce que raconte "20 ans ferme". Cette bande dessinée est signée Sylvain Ricard pour le scénario, et Nicoby pour le dessin.

Extrait couverture "20 ans ferme"
Extrait couverture "20 ans ferme" (Nicoby / Futuropolis)

 

20 ans ferme, extrait de planche
20 ans ferme, extrait de planche (Nicoby / Futuropolis)

 

La prison a ceci de particulier qu'on ne peut pas filmer les visages des détenus, on ne doit pas non plus identifier leurs voix. C'est une protection qui évite préjugés et problèmes de réinsertion. Quand on parle, alors, de ce sujet, c'est par le biais de la fiction, de la reconstitution, ou dans  des livres. le film "Un prophète" de jacques Audiard a donné à voir magistralement. Cet album raconte une autre histoire inspirée d'une vie réelle, celle d'un homme condamné pour braquage en 1985 à 20 ans de prison. Il ne supporte pas cette condition d'enfermement, se rebelle, et se voit ballader de prison en prison, en représailles. En découle une description de l'univers carcéral frnçais, obsolète, inadapté.

Et lorsque l'on film des situations réelles, il ne faut pas oublier ceux sur qui on a braqué les projecteurs. Futuropolis a décidé de sortir une édition limitée de "20 ans ferme" avec une couverture souple. Cela peut paraître anodin, mais en prison, les détenus et leurs proches n'ont pas le droit d'introduire des livres dont la couverture est rigide...