Cet article date de plus de sept ans.

Graffeur et photographe, ils donnent la parole aux habitants des bidonvilles

Ils parcourent le monde à la découverte des bidonvilles. Seb Toussaint est graffeur, Spag photographe. Ils ont décidé de mettre leur art au service des habitants de ces zones où règne la misère. Leur collectif s’appelle Outsiders Krew et le projet "Share the Word", partager la parole. Après Nairobi et Jakarta, ils s’envolent dans quelques jours pour les bidonvilles de Katmandou.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Spag / Outsiders Krew)
Reportage : C.Lemaire, C.Duponchel, B.Odolant  

Ils ont cinquante ans à eux deux et des fourmis dans les jambes. Ils ont décidé de mettre leur art respectif, le graff pour Seb et la photo pour Spag, au service des populations des bidonvilles d’Afrique ou d’Asie.
 
Ils vont à leur rencontre, leur demandent d’exprimer un mot et le peignent sur leurs maisons. Des fresques qui mettent de la couleur dans les bidonvilles mais qui permettent surtout de nouer le dialogue et de créer du lien.
 
Après le Kenya et l’Indonésie, Spag et Seb s’envolent dans quelques jours pour le Népal où ils passeront un mois dans les bidonvilles de Katmandou pour poursuivre leur étonnant périple artistique.

Lien vers l'épisode 2 à Nairobi au Kenya

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Street Art

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.