A Saint-Brieuc, les murs de la ville prennent de la couleur avec le premier Shake Art Festival dédié aux cultures urbaines

Un nouveau festival des arts de la rue a vu le jour à Saint-Brieuc. Jusqu’au 25 juin, une quinzaine de street artistes français et internationaux sont à l’œuvre sur les murs de la ville. Au programme de ce premier Shake Art Festival : expo photo, rencontres et concerts.
Article rédigé par Stéphane Hilarion
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'artiste Horor à Saint-Brieuc. (France 3 Bretagne)

La capitale costarmoricaine accueille un tout nouveau rendez-vous dédié aux cultures urbaines et regroupant diverses disciplines allant de l’art, à la musique, la danse mais aussi la photographie ou encore le skate. Un nouveau rendez-vous qui fait le pont entre ces différents univers.

2000 bombes aérosol

Pour sa première édition, le Shake Art Festival a invité une quinzaine d’artistes graffeurs de renom français et étrangers, qui réalisent en live leurs œuvres monumentales sur les façades d’immeubles et de bâtiments. 1800 m2 de fresques au total resteront en place après la fin du festival. Parmi ces artistes, le graffeur parisien Horor signe un immense cormoran tout en couleurs, lui qui affectionne habituellement le noir et blanc.

"En voyant des murs un peu gris et tristes, on a toujours envie de laisser sa trace, de s’exprimer. Aujourd’hui on a la chance de pouvoir investir des grands supports au cœur d'endroits où les gens vivent (…) Ici je me suis dit que le cormoran était plutôt bien placé, et qu’il amène un peu de gaité, de lumière et de vie, dans des endroits parfois tristes à vivre", raconte l’artiste.

Shake Art Festival
Shake Art Festival Shake Art Festival (France 3 Bretagne : K. Veillard / V. Bars / G. Poiron / G. Lancien)

Dee Nasty sur scène

Au programme du Shake Art Festival, du BMX, du roller, du skate et du street basket pour les plus sportifs, mais aussi une reprise sur deux murs du quartier de l’Europe, de l’exposition The Spirit of Rock du photographe Philippe Hamon, présentée à Paris en 2018. Côté musique, plusieurs concerts et DJ sets sont programmés. Parmi eux une légende du hip hop en France : Dee Nasty qui sera sur scène ce samedi soir à partir de 23h30. Avant lui, se produiront DJ Blaize, DJ Celar, Deadi et Swift Guad.

Le Shake Art Festival prendra fin dimanche à Saint-Brieuc, mais jouera les prolongations sur la côte, à Binic, du 20 au 23 juillet avec le Karavan’ Shake Art Binic. Trois artistes recouvriront alors de leurs œuvres plus de 400 m2 de façades de la station balnéaire, l’artiste tourangelle Madame, le Brestois Wen2 et le Belge Spear. Trois jours de live painting avec là-aussi des rencontres, des ateliers d’initiation et des concerts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.