Pacifique : l'île de Pâques, la tradition en héritage

Direction l'un des endroits les plus isolés de la planète : l'île de Pâques (Chili), célèbre pour ses géants de pierre, se situe au milieu du Pacifique. Des sculptures que les habitants tentent de protéger.

FRANCE 2

Les moaï sont l'emblème de l'île de Pâques (Chili). Ces géants de pierre au regard énigmatique sont connus dans le monde entier. Un patrimoine unique menacé. C’est devenu le combat du maire de l’île : sauver les moaï qui sont en danger. En cause : des lichens, une sorte de lèpre, abîment les statues et sont responsables de tâches blanches.

450 millions d’euros de travaux de restauration

"Ce lichen s’accroche à la pierre, décrit le maire. Il la ramollit et l’abîme. Avec la pluie et le vent, les formes s’effacent peu à peu, et au final, tout se transforme en sable", déplore Pedro Edmunds Paoa. Il existe près de 900 moaï sur cette petite île du bout du monde en plein Pacifique. 600 sont malades et il faudrait 450 millions d’euros pour les restaurer. Le maire en appelle à l’aide internationale. Car pour tous les habitants, les moaï sont sacrés, puisqu'ils représentent leurs ancêtres. Joël Hucke est l'héritier d’une longue descendance et explique que chaque sculpture "représente une tribu".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Moai, gigantesques statues de l\'ïle de Pâques, au large du Chili.
Les Moai, gigantesques statues de l'ïle de Pâques, au large du Chili. (JULIO WRIGHT / NOTIMEX / AFP)