Les Giacometti, une famille d'artistes à la fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Fondation Maeght Giacometti
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Le célèbre musée de Saint-Paul-de-Vence met à l'honneur jusqu'au 14 novembre 2021 les univers de cinq artistes de la famille. 

Dans la famille Giacometti, on connait principalement Alberto (1901-1966). Et pourtant, le célèbre sculpteur de L'Homme qui marche baignait depuis son enfance dans un univers artistique. À commencer par son père Giovanni, mais aussi son cousin Augusto, et ses deux frères Diego et Bruno. Qu’ils soient peintres, sculpteurs ou architecte, ils ont marqué l’art du XXe siècle.

Jusqu'au 14 novembre 2021, l’exposition Les Giacometti : une famille de créateurs de la Fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence met à l’honneur les cinq Giacometti. Une première mondiale. "Cette exposition montre des choses très particulières et uniques qui n'ont pas été exposées depuis trente ans", précise Isabelle Maeght, la petite-fille d'Aimé Maeght. 

L'art dans les gènes

Organisé à l'initiative du commissaire d'exposition Peter Knapp, le parcours réunit près de trois cents oeuvres. Des sculptures majeures, des dessins et des peintures qui mettent en lumière l'histoire extraordinaire et unique de ces cinq artistes issus de la même famille. Mais à l'origine, c'est Giovanni Giacometti (1868-1933), le père d'Alberto, de Bruno et de Diego qui transmit la passion pour l'art à ses trois fils. Inspiré tant par l'impressionnisme, le pointillisme ou le fauvisme que le figuratif, il représentait sur ses toiles des portraits de famille, des paysages montagneux ou son village de Stampa en Suisse.

Peintures de Giovanni Giacometti (France 3 PACA)

Le cousin Augusto (1877-1947) laissera aussi sa signature picturale, mais c'est surtout dans l'art non figuratif qu'il se distingue. "Ce tableau de 1902 est le premier totalement abstrait", indique Peter Knapp. 

Alberto et Diego : frères inséparables

Nés à un an d'écart, Alberto (en 1901) et Diego (en 1902) partageaint la même passion pour la sculpture. Diego, designer dont le style rappelle étonnamment celui de son frère ainé, fut l'alter-ego d'Alberto mais aussi son assistant de chaque jour. "Il n'y a jamais un artiste qui croit que son œuvre est finie. Alberto diminuait de plus en plus ses sculptures. Mais Diego qui se levait tôt, les amenait chez les frondeurs. La majorité des choses qui existent ont été sauvées par Diego", raconte le curateur Peter Knapp. Frères inséparables. Diego servit aussi de modèle à de nombreuses œuvres d'Alberto.

Diego par Alberto Giacometti (France 3 PACA)

Plus discret que ses deux ainés, Bruno le troisième fils de la lignée (1907-2012) se distingue dans l'architecture. L'exposition présente des photographies et des maquettes d'ouvrages réalisées par le cadet des Giacometti. 

La fondation Maeght évoque aussi la relation intime que chacun d'eux avait avec leur village natal, Stampa, dans le canton des Grisons en Suisse, devenu aujourd’hui un lieu incontournable de l’histoire de l’art moderne. 

"Les Giacometti : une famille de créateurs" à la Fondation Maeght jusqu'au 14 novembre 202

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sculpture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.