Cet article date de plus de huit ans.

"Fossiles de la mémoire", les sculptures de bois troublantes de Hans Jorgensen

Le sculpteur danois installé en France expose tout l’été à Bar-le-Duc (Meuse) des œuvres monumentales réalisées dans de vieux morceaux de bois. Ces pièces censées nous mettre mal à l’aise peuvent être troublantes. Ou pour le moins curieuses… Jusqu’au 30 août à l’espace Saint-Louis.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
"Fossiles de la mémoire" exposition de Hans Jorgensen
 (France 3)

Reportage : Jean-Philippe Tranvouez, Fréderic Madiai et Gérard Chatignoux

Né en 1948 au Danemark, Jans Jorgensen, après son diplôme des Beaux-Arts de Copenhague, part visiter le monde. Il voyage et travaille au Maroc puis en Espagne avec les artistes de la Casa Velasquez. Il s’installe ensuite en France où il se consacre à la sculpture.
Une oeuvre quelque peu torturée...
 (France 3)
Son oeuvre réalisé en bois le plus souvent de récupération présente ces personnages humains ou animaux souvent torturés, inquiétants, en tous cas rarement en paix avec eux-mêmes. Ce qui, selon Hans Jorgensen, est censé faire réfléchir le spectateur, le bousculer dans ses certitudes.
Le sculpteur Hans Jorgensen
 (France 3)
Travail original visible jusqu’au 30 août à l’espace Saint-Louis de Bar-le-Duc (Meuse)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Sculpture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.