Cet article date de plus de sept ans.

Claude Garrandès : l'art de donner à voir quand on est non voyant

Claude Garrandès est artiste, entre autres. Non-voyant, il a créé une forme d'art personnelle, et universelle, puisqu'il la partage avec des aveugles et des valides. Cela s'appelle la "coptographie".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (France 3 / capture d'écran)
La coptographie telle que Claude Garrandès la pratique, c'est l'art de tourner et détourner des fils métalliques, de créer des silhouettes, des personnages, et de suspendre les assemblages devant un panneau blanc, puis de les éclairer, pour créer des ombres mouvantes. Ainsi, plusieurs histoires se déclinent, en touchant, en tournant autour des installations, et cela captive tout le monde, quelque soit sa perception.

Claude Garrandès est devenu aveugle quand il avait douze ans. Il a appris de nombreux métier, est est aujourd'hui à la fois sculpteur et éditeur. Il propose des livres qui permettent de découvrir l'art en touchant. Il enseigne aussi le braille et développe des techniques pour simplifier la vie des non-voyants.

Le reportage de Véronique Varin, Frédéric Tisseaux, David Christine :

L'exposition est ouverte au public et aux élèves jusqu'au mois de janvier 2015 au Collège Port Lympia de Nice.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sculpture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.