Cet article date de plus de trois ans.

Rendez-vous aux jardins : la famille si chère au sculpteur Robert Arnoux

Pour cette nouvelle édition des "Rendez-vous aux jardins", le jardin-atelier de Robert Arnoux ouvre au public. Les 1er, 2 et 3 juin, les spectateurs pourront voir les sculptures de l’artiste au milieu de son parc paysager, à la Chapelle-sur-Dun.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Jardin des Sculptures de Robert Arnoux
 (France 3/ Culturebox)
"Pour moi là on a vraiment un tableau, mon travail c’était de compléter le tableau". Dans son jardin-atelier, Robert Arnoux voit les paysages comme des toiles. Chacune d’entre elle raconte une histoire, et ses sculptures en sont les personnages. A la Chapelle-sur-Dun, en Seine-Maritime, venez découvrir un étrange jardin paysager, peuplé d’hommes de statue. 

Reportage de M.libert, J.Rousseau, A.Vian, pour France 3 Normandie. 

Robert Arnoux, artiste à l'origine de cette rencontre est arrivé ici il y a trois ans. Il n’a pas modifié la structure du jardin, mais en a renforcé la poésie, avec ses personnages de pierre. 

J’ai souhaité raconter une histoire, mettre en scène des moments importants de nos vies.

Robert Arnoux

Ses moments que sont une rencontre amoureuse, l’attente d’un enfant, ses premiers pas, sont sculptés et représentés. Ils s’intègrent parfaitement dans le paysage et viennent éclairer le jardin. L’artiste veut créer des jardins de chaque élément eau, feu, terre, et ciel. Celui du feu existe déjà, il  symbolise la partie sociale de la vie d’un homme, lorsqu’il retrouve ses congénères autour d’un foyer.

Les œuvres de Robert Arnoux ne bougent pas, elles font partie du parc et en sont la matière vivante. Pour les voir, il faut profiter des Rendez-vous aux jardins, les 1, 2 et 3 juin, et partir à la rencontre de ces personnages. 

Le Jardin des Sculptures de Robert Arnoux
 (France 3/ Culturebox)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.