VIDEO. Avec une photo, un scientifique alerte sur la fonte inhabituelle du Groenland

Les paysages du nord-ouest du Groenland ont vivement déconcerté le scientifique danois Steffen Olsen. Il a souhaité attirer l'attention des internautes.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une photo de chiens d'attelage marchant sur l'eau a suscité l'étonnement des internautes. Il ne s'agit pourtant pas d'un miracle, ni d'un trucage mais d'un problème environnemental. Avec ce cliché pris le 13 juin dans le fjord d'Inglefield, le scientifique danois Steffen Olsen a souhaité alerter sur la fonte des glaces inhabituelle que subit actuellement le Groenland. En effet, la banquise sur laquelle marchent les chiens est recouverte d'une couche d'eau pouvant atteindre 40 à 50 centimètres d'épaisseur à certains endroits. Steffen Olsen assure qu'à cette période, la couche de glace n'est d'ordinaire pas submergée ainsi. "Les chasseurs et moi n'étions pas préparés à l'ampleur de la fonte", explique le scientifique. 

Une menace pour l'île  

Cette année, la fonte du Groenland a débuté de manière prématurée. Si le phénomène se répète, les habitants de l'île pourraient être durement affectés par ce réchauffement. "Les communautés du Groenland ont besoin de la banquise pour se déplacer, pour chasser et pour pêcher", alerte Steffen Olsen.

Le jour de son expédition, les conditions exceptionnelles pour la saison ont entraîné la fonte de deux milliards de tonnes de glace sur l'ensemble du Groenland. 

Les paysages du nord-ouest du Groenland ont vivement déconcerté le scientifique danois Steffen Olsen. Il a souhaité attirer l\'attention des internautes.
Les paysages du nord-ouest du Groenland ont vivement déconcerté le scientifique danois Steffen Olsen. Il a souhaité attirer l'attention des internautes. (BRUT)