Urban Climbing : Siirvgve, la mort à 18 ans d'un photographe urbain de l'extrême

Maxime Sirugue, alias Siirvgve, photographe adepte de l'Urban Climbing est mort à la mi-janvier 2017. Il n'avait que 18 ans. Le jeune artiste a été victime d'un accident alors qu'il avait gravi un pont lyonnais au dessus d'une voie de chemin de fer à proximité du musée des Confluences. Le jeune artiste publiait ses superbes clichés sur son compte Instagram. Rappel : l'Urban Climbing est interdit.

Maxime Sirugue sur un bâtiment lyonnais
Maxime Sirugue sur un bâtiment lyonnais (siirvgve)
Maxime Sirugue est la dernière victime en date de l'Urban Climbing. Cette discipline consiste à escalader en toute illégalité les bâtiments et les monuments, sans sécurité et souvent au péril de sa vie. A Lyon, Maxime Sirugue, alias @Siirvgve, était sans doute le plus connu. Ses photos prises dans les situations les plus dangereuses, mais aussi sur des lieux en  déshérance, portait la marque d'un véritable regard artistique.

Reportage : Paul Satis / E. Patricio / C. Boutain


Son travail, car d'un point de vue photographique c'en était vraiment un, permettait de découvrir la capitale des Gaules sous des angles encore inconnus : du haut de la tour des télécommunications de Fourvière, d'une grue en pleine ville ou encore depuis le faîte de l'Hôtel-Dieu qu'il avait au préalable gravi à mains nues. Au moment de son décès, il avait publié quatre-vingt cinq photos sur son compte Instagram qui comptait de plus en plus d'abonnés.

 

48. Metallic tower

Une photo publiée par Maxime Sirugue (@siirvgve) le



Avant Maxime Sirugue, d'autres pratiquants de l'Urban Climbing ou Urbex (pour Urban Exploration) ont perdu la vie en pratiquant cette discipline interdite. Florian Terrasson est mort en juin à Dreux. Le soir de la Saint-Sylvestre, Nye Frankie Newman, un Britannique de 17 ans était mort à Paris alors qu'il pratiquait une discipline du même genre : le "parkour" qui consiste notamment à se tenir sur des trains ou des métros en marche. Maxime Sirugue associait à l'exploit une démarche artistique. La question se pose : une photo, même magnifique, vaut-elle de risquer sa vie ? 

 

82. Because why not

Une photo publiée par Maxime Sirugue (@siirvgve) le

 

14. Basics

Une photo publiée par Maxime Sirugue (@siirvgve) le


Lyon vu par
Lyon vu par (@siirvgve)

La photo \"officielle\" de Maxime Sirugue alias @Siirvgve
La photo "officielle" de Maxime Sirugue alias @Siirvgve (Siirvgve)