Cet article date de plus d'un an.

Photographie : dresser le portrait d'une France d'après-pandémie

Publié
Photographie : dresser le portrait d'une France d'après-pandémie
Photographie : dresser le portrait d'une France d'après-pandémie Photographie : dresser le portrait d'une France d'après-pandémie (France 3)
Article rédigé par France 3 - B. Aparis, L. Lemoigne, F. Simoes, A. Lopez
France Télévisions
France 3

La Bibliothèque nationale de France a demandé à 200 photographes d'immortaliser la France post-Covid pour ses archives. Chacun y va de son coup d'œil unique pour souligner un moment de vie. 

Chaque matin, Saïda Marouani s'occupe de personnes âgées vivant seule. Une photographe a immortalisé l'engagement de cette "invisible", qui ne s'est jamais arrêté, même pendant le Covid. "J'ai senti qu'ils avaient besoin de nous, qu'il fallait aller les voir", avoue cette aide-soignante. Olivia Gay, photographe a voulu immortaliser ce travail essentiel sur une demande de la Bibliothèque nationale de France (BNF).

L'industrie du textile mise à l'honneur

Olivia Gay fait partie des 200 photographes sélectionnés pour tirer le portrait de la France post-Covid, celle de l'entraide, mais aussi d'un certain renouveau. Raphael Helle a voulu, de son côté, souligner l'industrie du textile, qui a su réagir à la demande de masques. Des usines robotisées, mais toujours avec l'expérience et le coup d'œil humain. Chaque photographe déposera à la BNF, ses dix meilleurs clichés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.